Walking on the moon [Temps 6]

Mais où est-ce qu'on est ?
Nebran
Messages : 2991
Inscription : sam. 1 déc. 2012 10:55

Walking on the moon [Temps 6]

Message par Nebran » mer. 30 août 2017 09:53

Trois jours avant le solstice d'été...

Après deux décades sur l'astéroïde, ils avaient repris la route galactique. Il fallut encore deux semaines avant que le système de Cottman soit en vue. L'effervescence gagnait chacun sur le vaisseau.Encore quelques jours, et ils pourraient fouler le sol de leur future patrie. Oui, encore quelques jours car Alaric voulait vérifier si les anciennes installations météo et de communication sur une des lunes fonctionnaient toujours. Cela pouvait toujours servir...

En attendant, ils pouvaient se repaître de la vue de Cottman IV et de sa révolution dans l'espace par les hublots du vaisseau...Il y eu un compte à rebours, puis des petites secousses quand le vaisseau se posa sur Liriel (hj : à vérifier, j'ai plus le bouquin).
Ceux qui voudrait se dégourdir les jambes pouvait prendre une combinaison et se balader autour du vaisseau, jusqu'à ce que le dôme de plastique soit devenu opérationnel.
HJ : vient qui veut pour une petite balade.^^

Elorie Elhalyn-Alton
Messages : 864
Inscription : mar. 13 mai 2014 17:01

Re: Walking on the moon [Temps 6]

Message par Lori » dim. 3 sept. 2017 06:39

Elle avait beaucoup hésité, effrayée par ce qui lui avait été expliqué sur le vide sidéral. Elle n'y aurait sans doute pas été avant mais plusieurs décades au contact de la technologie terrienne et avec un groupe de gens si courageux qu'ils avaient fui planètes et familles pour traverser l'univers lui avait appris deux-trois trucs sur comment saisir une occasion unique.

Suivant le chef des opérations, elle attendit avant de pouvoir descendre sur Liriel. On racontait tant de choses sur ce qui peuplait les lunes...tout et n'importe quoi, de fait. Elles étaient le dernier refuge des chieri, avaient la consistance du fromage... On disait aussi que le dernier dragon vivait sur l'une d'elle ou bien elles n'étaient que des morceaux de roche colorée. Cette dernière vision (celle des cristoforos) semblait être la bonne.

On l'avait aidé à mettre une combinaison et son ami Walt lui avait donné une chanson avec son baladeur en lui disant que Sting serait la meilleure escorte possible. Bref, avec la musique en fond dans son casque, elle était prête à gambader autour du vaisseau. Dernières vérifications et elle descendit la rampe, un peu angoissée à l'idée de ce qu'elle allait découvrir.

Nolan Kane
Messages : 2930
Inscription : ven. 12 avr. 2013 17:22

Re: Walking on the moon [Temps 6]

Message par Avarra » ven. 8 sept. 2017 08:19

Pendant qu'Elorie en était encore à descendre la rampe lenteur, elle fut dépassée par un homme au pas souple qui ne semblait pas du tout impressionné par l'endroit. Une lune de plus ou de moins pour lui après tout… Il n'était pas souvent sorti de sa cabine depuis leur départ, à part pour se rendre dans la seule salle disponible pour le moindre entraînement physique. Le fait était qu'il s'était surtout abstenu de côtoyer ceux qui voyaient Cottman IV comme un Eden possible. C'était certainement une de ces planète où il était impossible d'avoir accès à des soins corrects, d'obtenir la moindre bribe d'information récente. Ce qui en faisait un lieu de repli parfait pour lui, au moins quelques temps.

Il avait laissé celle qui avait l'air de penser qu'elle allait s'envoler une fois passée la porte du MoyaBe mais comme il s'était arrêté non loin de la rampe pour voir où ils en étaient de leur montage de dôme, elle pourrait le rattraper sans trop de mal. Comme souvent sur les lunes, le paysage était barbant. Rien que de la pierre grise, avec des reflets colorés dans le meilleur des cas… Et pourquoi s'arrêter pour monter un dôme alors que leur but était sous leurs yeux ? Un soleil rouge, signe général que l'étoile avait déjà du vécu, voire un bon coup de plomb dans l'aile. Enfin ça ne deviendrait pas une nova tout de suite, il avait le temps de se faire oublier et de repartir avant que quoi que ce soit n'arrive.

Nebran
Messages : 2991
Inscription : sam. 1 déc. 2012 10:55

Re: Walking on the moon [Temps 6]

Message par Nebran » mer. 13 sept. 2017 08:21

Elorie eut la surprise de poser un pied sur Liriel...Et de se sentir aussi légère qu'une plume. Le paysage n'avait rien d'excitant en soi : des cailloux et de la poussière. Non, ce qui était spectaculaire c'était la vue imprenable sur sa planète natale et le Mur Autour du Monde qu'on distinguait nettement sous l'atmosphère...
D'autres personnes descendaient tranquillement, certains pour se balader, d'autres pour voir si il y avait des vestiges terriens utilisables depuis le temps.

Elorie Elhalyn-Alton
Messages : 864
Inscription : mar. 13 mai 2014 17:01

Re: Walking on the moon [Temps 6]

Message par Lori » mer. 13 sept. 2017 10:49

B.O

Lentement, à petits pas précautionneux, Lori descendit la rampe de la navette. Il lui fallut prendre sur elle pour sauter à pieds joints sur la surface de Liriel... On lui avait déjà dit que les lunes étaient de gros blocs rocheux mais elle n'avait jamais voulu y croire. C'était beaucoup mieux d'imaginer les quatre lunes en refuge des fées et des dragons comme dans les contes pour enfants. Mais évidemment, l'illusion des rêves d'enfants et des étoiles disparaissait devant la vérité nue et crue.

Sous ses yeux s'étendaient les vagues de glace qui composaient sa planète. Ténébreuse... Un sentiment de soulagement indicible l'étreignit. Elle n'y était pas encore mais elle avait l'impression qu'en tendant la main, elle pourrait presque toucher les hauts sommets des Hellers. Hauts sommets qui devenaient nains à côté de l'immensité de...du Mur Autour du Monde ? Était-ce réellement si grand ? Elle en restait bouche bée.

Mais la lueur rougeoyante de leur soleil sanglant lui faisait du bien. On était loin des éclatantes lumières du MoyaBe qui, au mieux, lui donnaient mal à la tête et lui blessaient les yeux. Elle continua, savourant les prémices de ce retour pour se camper non loin de celui qui l'avait dépassé.

- Vous faîtes partie de ceux qui espèrent débuter une nouvelle vie ici ?

Sa voix lui semblait étrangement déformée par le casque mais après tout, vu l'accent qu'elle se prenait en terranan, cela ne prêtait pas vraiment à conséquence du moment qu'elle était comprise.

Nolan Kane
Messages : 2930
Inscription : ven. 12 avr. 2013 17:22

Re: Walking on the moon [Temps 6]

Message par Avarra » jeu. 14 sept. 2017 12:31

Nolan laissa passer une seconde avant de répondre, comme pour s'assurer que c'était bien à lui qu'on s'adressait dans un langage un peu étrange. Quelque chose dans la diction peut-être ?

- Pas totalement nouvelle, non. Je ne vais pas faire mine d'oublier tout ce que je sais. C'est chez vous, là-bas ?

Il leva le bras pour désigner Cottman IV, planète qui pour l'heure ne semblait pas vouloir trop se dévoiler. A part l'immense chaîne rocheuse qui semblait ceinturer le monde, une immense partie des autres terres était recouverte d'un manteau nuageux qui ne ferait pas le plaisir de celui qui s'essayerait à étudier la topographie locale.

- La rumeur veut qu'on s'y gèle les trois quart de l'année ?

Elorie Elhalyn-Alton
Messages : 864
Inscription : mar. 13 mai 2014 17:01

Re: Walking on the moon [Temps 6]

Message par Lori » ven. 15 sept. 2017 16:48

- Oui, c'est chez moi. Ténébreuse. Sous les nuages se cachent les Sept Domaines et les Villes Sèches. Mais je ne pense pas que tout soit à oublier dès maintenant. Disons qu'il vous faudra simplement trouver comment vous adapter aux limitations et aux coutumes de mon monde.

Ce serait sans doute le plus difficile pour ces étrangers. Au fil des décades, et des jours bien plus courts du calendrier terranan, elle avait appris à accepter leur étrangeté et à reconsidérer leurs raisons d'avoir fui l'Empire terrien. Tout comme les Ténébrans, ils formaient un tout divers.

- Et vous ? De quelle planète venez-vous ?

C'est ce qu'elle trouvait finalement de plus intéressant dans cette expérience bizarre. Connaître les parcours de ces gens. Et c'était peut-être ce qui lui manquait de plus à Thendara où des années de résidence lui avaient permis de savoir tant de choses sur ses contemporains. La suite la fit rire. Elle imaginait mal ses hommes finalement peu vêtus supporter l'hiver ténébran.

- C'est vrai. Mais seulement là où le temps est le plus doux. Dans le reste des domaines, il n'y a qu'une à deux décades où il ne neige pas la nuit. Et c'est encore pire dans les montagnes quand on approche des pics glacés que l'on voit d'ici.

Nolan Kane
Messages : 2930
Inscription : ven. 12 avr. 2013 17:22

Re: Walking on the moon [Temps 6]

Message par Avarra » sam. 16 sept. 2017 10:17

Les Villes Sèches ? Nolan ferma les yeux un bref instant, espérant que la réponse à la question qui lui brûlait les lèvres ne serait pas celle qui serait sans doute la plus logique.

- Des Villes Sèches ? L'alcool y est interdit ?

Il avait déjà foutu ses bottes sur une planète de ce genre et il espérait vraiment ne plus avoir à le faire d'ici à la fin de sa vie. Si on ne pouvait pas se saouler correctement au moins deux fois par an, à quoi bon travailler pour s'enrichir ?

- Peut-être bien que nos "coutumes" plairont tellement que nous n'aurons pas à en changer ? J'ai assez de mal avec les limitations en général et je doute d'être le seul à bord dans le genre…

C'était dit avec un ton quasi nonchalant, comme s'il était impossible que l'on lui impose grand chose.

- Je suis né sur Postdam, mais je doute que ça vous inspire quoi que ce soit comme référence ?

Il ne mentait pas mais Postdam n'avait pas laissé grandes marques sur lui. D'ailleurs c'était la première fois depuis bien longtemps qu'il pensait à sa planète de naissance.

- Rien de vraiment plaisant donc… Il n'y a personne qui essaye de vivre près de ces montagnes tout de même ? Le fait qu'on les voit de là sans la moindre aide me dit qu'elles sont immenses et on doit manquer d'oxygène à cette hauteur ?

Et qu'il doutait vraiment que les ténébrans soient capables de gérer l'hypoxie mieux qu'un terrien.

Elorie Elhalyn-Alton
Messages : 864
Inscription : mar. 13 mai 2014 17:01

Re: Walking on the moon [Temps 6]

Message par Lori » dim. 17 sept. 2017 10:42

- L'alcool ? Non. Pourquoi ? Il y a vraiment des endroits où on interdit l'alcool ? C'est parce qu'elles sont situées dans un désert. Les Séchéens sont un peu étranges et ont des coutumes choquantes pour le reste de Ténébreuse. Ils boivent une espèce de cordial de route censé désaltérer mais qui vous envoie dans le fossé de la piste avec la courante si vous n'avez pas l'habitude de ce genre de boissons. Ça ressemble un peu à ce que l'on boit dans les Hellers pour se réchauffer mais en moins parfumé.

Pareille interdiction n'existait pas sur Ténébreuse. A part peut-être au monastère de Saint Valentin des Neiges mais elle n'en savait rien et ne s'intéressait guère aux mœurs des porteurs de sandales. Pour sa part, elle était plutôt fervente consommatrice de tout ce qui contenait un degré ou plus d'alcool...sauf quand elle était de service à la tour (elle ne compensait plus par du kirian depuis belle lurette).

- Je ne pense pas. Vous autres, Terranans, êtes déjà venus sur ma planète. Nos coutumes n'ont pas ou peu changé et vous avez fini par partir quand votre empire a éclaté. Mais peut-être que vous réussirez à mieux vous adapter, qui sait ?

Postdam...Non, aucune idée de l'endroit, du paysage ou autre concernant la planète natale de l'homme.

- Absolument aucune. Mais j'imagine que c'était aussi le cas pour vous au sujet de Cottman avant que nous n'arrivions.

Maintenant, il avait la planète sous les yeux. Elle, ne verrait sans doute jamais Postdam. Encore que... Elle n'aurait jamais dit qu'elle voyagerait dans les étoiles, ni qu'elle foulerait le sol de Liriel... Cette pensée l'arrêta une seconde avant qu'elle ne lui réponde.

- Certains clans, si. Mais seulement dans les contreforts. Le Mur autour du Monde porte bien son nom. On ne peut pas le traverser. L'air n'est plus assez respirable, c'est bien trop haut.

Nolan Kane
Messages : 2930
Inscription : ven. 12 avr. 2013 17:22

Re: Walking on the moon [Temps 6]

Message par Avarra » mer. 20 sept. 2017 10:42

Avec la pauvreté de la lumière, Elorie ne put apprécier l'air presque navré de Nolan. Navré ou désabusé, la question était entière.

- Certains aiment à imposer au plus grand monde leurs restrictions... A croire qu'ils y prennent un malin plaisir.

Au moins leur planète de destination avait ce qu'il fallait en liquides alcoolisés, et d'après ce qu'il entendant, cela allait du brûle gosier jusqu'à une production plus plaisante. N'ayant pas grande expérience des déserts, Nolan n'épilogua pas sur l'étrangeté possible de la population locale. Le peu qu'il savait des déserts ne l'enchantait vraiment pas.

- Et ce que vous buvez dans les Hellers, est-ce que cela à un nom ? Que je ne sois pas la risée de tous quand je passerais ma première commande ?

La réponse à son idée n'était pas péremptoire mais elle en était pas loin, à son avis.

- Si j'ai bien suivi, les terriens précédents étaient essentiellement des... joyeux serviteurs de l'empire. Ils n'ont sans doute jamais essayé de présenter les avantages de ce qui se trouve loin de Cottman. Nous sommes un peu moin du genre à nous regarder le nombril en attendant qu'on nous transfère sur une énième planète éloigné du centre. Peut-être que nous saurons éveiller l'intérêt des locaux ?

Bon, ils cherchaient tous à s'éloigner du centre. Pour des raisons plus ou moins plaisantes. Cela ne changeait pas la véracité de ce qu'il venait d'énoncer. Qui, avec un cerveau à peu près fonctionnel, ne trouverait aucun avantage à la somme des connaissances terriennes ? Sans même parler de ce que l'empire n'aimait pas voir se promener de planètes en planètes. Toujours une bande de bien pensants qui s'imagineaient protéger les autochtones d'on ne savait trop quoi.

- Touché ! Mais j'avais vraiment besoin de mettre de la distance entre moi et certains services encore fonctionnels de l'empire. Du moment que la planète de destination est vivable, je ne vais pas trop faire le difficile. Je trouverais certainement le moyen de me refaire du moment qu'il y a des humains dans les parages. Et vous ne ratez absolument rien pour Postdam, des fois que vous auriez une pointe de regret.

C'était la litote de la semaine ça !

- Donc personne n'a jamais pris la peine d'aller voir ce qu'il y avait de l'autre côté ? Je ne sais pas vraiment de quel côté vous vivez, avec une pareille couche de nuages on ne voit pas grand chose...

Elorie Elhalyn-Alton
Messages : 864
Inscription : mar. 13 mai 2014 17:01

Re: Walking on the moon [Temps 6]

Message par Lori » dim. 1 oct. 2017 14:00

- Du firi, répondit-elle avec un sourire en laissant rouler le son apaisant de sa langue natale.

Rien de très original comme nom, finalement. Cela voulait dire feu et l'image était assez parlante pour qu'elle n'en rajoute pas une couche au sujet des alcools locaux.

- Ils en servent dans les tavernes de Thendara mais rien ne vaut celui que l'on boit pour se réchauffer dans les refuges des routes montagnardes.

Eveiller l'intérêt des locaux ? Elle n'en doutait pas. Les aventuriers des sept domaines seraient prompts à flairer la bonne affaire en s'en prenant au premier Terranan venu.

- Peut-être, oui. Tout dépend avec quoi vous tenterez d'éveiller leur intérêt ?

Tout en parlant, Elorie s'était avancée pour tâter Liriel du pied. C'était dur. De la roche, donc. La lune était à la fois étrange et normale...

- Comme je vous disais, on ne peut pas aller de l'autre côté... Même les anciens terranans ne s'y sont jamais risqués. Moi, je vis dans les plaines qui bordent la mer de Daleureuth. Elles sont coupées par un grand fleuve que nous nommons Valeron.

Nolan Kane
Messages : 2930
Inscription : ven. 12 avr. 2013 17:22

Re: Walking on the moon [Temps 6]

Message par Avarra » mer. 4 oct. 2017 20:01

Nolan répéta le mot firi deux ou trois fois, réussissant à massacrer au moins une syllabe à chaque fois.

- Merci. Mais je pense que je me contenterais de la civilisation, l'escalade ou la randonnée, très peu pour moi.

L'inflexion donnée au mot civilisation était nette et même quelqu'un ne maîtrisant pas encore bien le standard pourrait noter ce détail. La parfaite illustration du terrien qui s'imaginait arriver en terrain conquis bientôt.

- De tout, je ne suis absolument pas sectaire, au grand dam de certains qui aiment à jouer les sainte Nitouche. Si quelqu'un veut boire un petit quelque chose et oublier tout ce qui l'entoure pendant une semaine, je serais le dernier à le lui reprocher. Alcool, drogues,… Enfin ce n'est pas comme si je pouvais proposer autant de chose que je n'aimerais mais je dois avoir de quoi faire plus qu'éveiller l'intérêt d'un citadin qui s'ennuie. Ou qui a des choses à oublier.

Les dépressifs étaient d'ailleurs un merveilleux terrain commercial de son point de vue.

- Donc personne ne sait au final s'il n'y a pas quelque chose ou quelqu'un de l'autre côté ? Etrange que nos prédécesseurs aient résisté à un mystère de ce genre.

Nebran
Messages : 2991
Inscription : sam. 1 déc. 2012 10:55

Re: Walking on the moon [Temps 6]

Message par Nebran » mer. 4 oct. 2017 20:13

Alors qu'ils marchaient tout en devisant, sur le sol lunaire, la vue sur Ténébreuse se faisait plus précise. Les nuages dansaient lentement à la surface, révélant de temps à autre le sol en dessous.
Ils purent avoir pendant dix secondes une vue imprenable sur les terres vertes et fertiles des Aillard...Du moins, Elorie reconnut sans peine l'estuaire de la Valeron.

Elorie Elhalyn-Alton
Messages : 864
Inscription : mar. 13 mai 2014 17:01

Re: Walking on the moon [Temps 6]

Message par Lori » sam. 7 oct. 2017 15:09

Lori répéta à nouveau le mot afin de prévenir un massacre futur au comptoir d'une taverne mal famée avec un léger sourire. Elle arborait souvent le même quand les gens des basses-terres s'essayaient à l'accent des Hellers.

- Vous êtes vendeur de drogues, en somme ? demanda-t-elle avec cette légère nuance dans le ton qui laissait suggérer que l'information n'était pas tombée dans l'oreille d'une sourde. Pour le meilleur et pour le pire, par ailleurs. Nos gens à Thendara ne sont pas vraiment portés vers les drogues...et le tabou qui les entoure est très fort.

Elle n'était pas réellement choquée par la mention de drogue, l'associant plus à la pharmacopée d'un herboriste qu'à l'utilisation terrienne du terme mais doutait beaucoup qu'il puisse se livrer à son petit commerce sans subir le joug des lois de la capitale. Elle n'était pas certaine que la revente de substances interdites par la coutume ne soit pas un cas de mise à mort. Elle n'avait pas non plus loupé la morgue toute terranane au moment d'évoquer la civilisation ténébrane mais savait à quoi s'en tenir. Ils leurs étaient très inférieurs technologiquement parlant mais la mécanique des matrices était suffisamment développée pour tenir la dragée haute aux sciences terriennes.

- Comme je vous le disais, même les Terranans n'ont pas pu atteindre le sommet. Aucun vaisseau ne peut supporter les turbulences magnétiques créées par les courants d'air et la proximité des glaciers éternels...

La vue lui coupa la parole. Elle reconnut l'estuaire de la Valeron. Elle avait regardé suffisamment de cartes des terres Aillard quand elle était à Ambervale avec le passionné de cartographie qu'était Robart. Et, elle-même, avait plus que des notions, ne serait-ce que pour participer efficacement aux opérations d'extraction de minerais.

- Les terres vertes...Ce sont les plaines qui bordent la Valeron. En remontant vers sa source, il y a la capitale des sept domaines, Thendara. C'est...extraordinaire de les voir ainsi.

Elle ne savait pas si tout ce vert était normal ou non...Ou si il s'agissait d'un effet du cataclysme mais tout cela renvoyait une impression de luxuriance et de fertilité bien éloignées de ce qu'elle tenait pour acquis au sujet des terres situées au sud du fleuve.

Nolan Kane
Messages : 2930
Inscription : ven. 12 avr. 2013 17:22

Re: Walking on the moon [Temps 6]

Message par Avarra » mer. 11 oct. 2017 18:03

- Pas seulement, je sais m'adapter à la demande.

Le ton était encore badin mais Nolan frisait presque le rire. Les sociétés où quelque chose était tabou étaient justement celles où la chose taboue était la plus demandée. Amour de la transgression certainement, mais du moment que ça lui remplissait les poches, les raisons des achats étaient le cadet de ses soucis.

- Et bien je ferais sans doute comme ceux qui n'étaient pas mes ancêtres, la neige ne m'a jamais semblé particulièrement intéressante. Froid et humide, chaud et humide… Les deux options sont pénibles. Rien ne vaut un climat tempéré si vous voulez mon avis.

Il doutait qu'elle y tienne mais ils étaient seuls dans les parages et il ne comptait pas aider à l'inspection en cours ou au montage de quoi que ce soit. Il avait payé son voyage, il n'avait pas à trimer comme un esclave.

Les terres vertes… La couleur trop rouge du soleil local atténuait sans doute le rendu pour quelqu'un habitué à une lumière plus crue mais il fallait admettre que ce n'était pas souvent qu'il était donné de voir une pareille étendue quasi vierge. Le niveau technologique devrait lui permettre de faire plus que quelques bonnes affaires et sans trop se fouler.

- Si des terriens se sont déjà posés sur votre planète, ils ne vous vous ont jamais proposé des satellites pour surveiller vos… domaines ? J'aurais pensé que vous aviez tous déjà vu votre planète depuis un de ses satellites.

Verrouillé

Revenir à « Somewhere over the Rainbow »