Poussière, mites et naphtaline...

Cassilde Elhalyn-Hastur d'Hastur
Messages : 610
Inscription : lun. 18 août 2014 12:54

Poussière, mites et naphtaline...

Message par Cassilde » mer. 8 nov. 2017 09:42

Eté, 9-1-2023

C'était une matinée bien agitée chez les Hastur d'Hastur. La domna avait donné ses ordres, sans doute une nouvelle lubie diront les mauvaises langues. Mais Erlend avait était clair avec elle, le rôle de Domna Hastur était en partie dans l'apparence et Cassilde n'avait pas pris cette remarque à la légère. En effet, si elle s'était déjà lancée dans le renouvellement de toute sa garde robe, maintenant les servantes aidées d'hommes qui avaient été réquisitionnés débarrassaient les tapis, des meubles, les tapisseries dans les salons.

Cassilde se trouvait devant une salle et donna ses dernières instructions.

- Vous avez compris, personne ne doit entrer ici, pas même mon époux.

Maintenant que tout le monde était au parfum, elle referma la porte et la bloqua avec une chaise devant, enfermant les malheureux à l'intérieur. Au moins, personne ne serait tenté. Les mains jointes devant ses jupes, elle arpentait maintenant le couloir, scrutant la fourmilière.

Cassandre Ardais-Hastur de Hali
Messages : 765
Inscription : dim. 2 déc. 2012 16:33

Re: Poussière, mites et naphtaline...

Message par Ginevra » mer. 8 nov. 2017 10:02

Les journées faisaient toujours vingt-huit heures mais comme depuis qu'elle avait dû s'installer un temps chez les MacAran, Cassandre trouvait que les journées étaient parfois longues. Essentiellement parce qu'elle n'avait plus le quart des obligations qui l'avaient occupée des années durant et qu'elle ne comptait pas non plus faire ce qui relèverait des choix de la femme de Damian. Juste limiter l'ambiance caserne mais ça ne demandait pas vraiment des heures.

Couture et broderie ne l'intéressant toujours pas, le dispensaire posait toujours ce petit problème moral... Estrella avait assez vu de route pour la journée. Peut-être serait-il bienvenu de rendre visite à la domna Hastur. Dom Erlend ne lui avait pas arraché de réelle promesse mais Cassandre savait assez bien que cela faisait d'être soudainement mariée, éloignée de sa famille et soudainement en charge de mille petites choses. Sa décision prise, il ne lui fallut pas longtemps pour passer une robe appropriée à la circonstance mais elle se contenta d'une tresse lâche pour ses cheveux. Ne plus avoir à s'entortiller les cheveux quotidiennement était déjà un bonheur.

Arrivée chez les Hastur d'Hastur, elle demanda à voir la domna Cassilde et fut plus ou moins abandonnée devant une porte derrière laquelle elle sentir celle qu'elle venait voir. Cassandre essaya d'ouvrir mais bien qu'elle puisse bouger la poignée, la porte resta fermée.

Cassilde ? tout va bien ?

Cassilde Elhalyn-Hastur d'Hastur
Messages : 610
Inscription : lun. 18 août 2014 12:54

Re: Poussière, mites et naphtaline...

Message par Cassilde » mer. 8 nov. 2017 13:44

Ce nouveau rôle lui plaisait bien en réalité. Donner des ordres, choisir la couleur des futures tentures ou les futurs tapis était amusant. Evidemment elle n'avait absolument pas songé à la dépense future, ou très brièvement, mais cela importait peu. Les Hastur n'étaient pas des mendiants. Surtout que depuis que la tante d'Erlend s'occupait des appartements, elle s'était montrée économe vu l'état lamentable de certaines pièces, de son point de vue.

C'est alors qu'elle sentit un esprit familier, elle ne mit pas longtemps à reconnaitre Cassandre avec qui elle suivait certains cours à la tour.

Cassandre, quelle surprise. Tout va bien merci, et toi? Que se passe-t-il?

Etonnant que Cassandre lui parle ainsi alors qu'elle pourrait se présenter à elle, elle connaissait un peu cette femme, son attitude n'était pas dans ses habitudes.

Cassandre Ardais-Hastur de Hali
Messages : 765
Inscription : dim. 2 déc. 2012 16:33

Re: Poussière, mites et naphtaline...

Message par Ginevra » mer. 8 nov. 2017 19:37

Peut-être qu'elle n'aurait pas dû débarquer à l'improviste, en effet. Le reste…

Je venais prendre de tes nouvelles et je me trouve devant une porte fermée. Si tu préfères rester seule, je peux prévenir qu'on ne vienne pas t'ennuyer plus ?

Après tout, n'importe qui et encore plus la maîtresse des lieux, pouvait décider qu'il voulait réellement être seul et la porte fermée restait tout de même la meilleure option. Pas parfaite avec une caste de télépathes, mais une très bonne option tout de même.

Cassilde Elhalyn-Hastur d'Hastur
Messages : 610
Inscription : lun. 18 août 2014 12:54

Re: Poussière, mites et naphtaline...

Message par Cassilde » mer. 8 nov. 2017 20:30

La domna Hastur fronça les sourcils à la réponse de Cassandre. Une porte fermée... L'aurait-elle enfermée dans la chambre par mégarde ? Cela était absurde, il n'y avait que des servantes à l'intérieur, elle se serait rendue compte de sa présence.
Cassilde tourna les talons pour se rendre jusque la dite porte qu'elle venait de bloquer.

Une porte fermée ? Cela est étrange, je n'ai bloquée que la porte de la chambre et cela pour empêcher l'accès à Erlend.

Puis son regard se porta sur l'accès de l'aile. Mais bien sûr ! Elle l'avait bloquée également mais avait simplement oublié de la libérer.
Elle pressa le pas pour ouvrir à l'Hastur, retira le petit fauteuil qui barrait le passage et lui ouvrit avec le sourire.

- S'dia shaya Cassandre. J'avais oublié de dégager la porte, je t'en prie.

Elle la laissa passer et pu voir que tout le monde s'affairer.
Dernière modification par Cassilde le jeu. 9 nov. 2017 14:21, modifié 1 fois.

Cassandre Ardais-Hastur de Hali
Messages : 765
Inscription : dim. 2 déc. 2012 16:33

Re: Poussière, mites et naphtaline...

Message par Ginevra » jeu. 9 nov. 2017 13:06

La réponse de Cassilde laissa Cassandre silencieuse un instant mais certainement que Cassilde aurait remarqué sa surprise en entendant déclarer tout simplement qu'Erlend n'avait pas le droit de cité dans la chambre de sa femme. Ca n'était absolument pas son problème, quelque soit la raison d'ailleurs.

Finalement il y eut quelque bruit derrière la porte qui finit par s'ouvrir sur la silhouette de la nouvelle domna Hastur.

- S'dia shaya Cassilde.

Peut-être qu'elle aurait dû lui servir du domna Hastur mais cela semblait trop ampoulé pour l'occasion. Surtout en découvrant ce qui se tramait. Une révolution de château ?

- Je n'aurais pas dû débarquer à l'improviste surtout... Qu'est-ce qu'il se passe ?

Cassilde Elhalyn-Hastur d'Hastur
Messages : 610
Inscription : lun. 18 août 2014 12:54

Re: Poussière, mites et naphtaline...

Message par Cassilde » jeu. 9 nov. 2017 14:42

Cassilde répondit en en observant les serviteurs, chargés pour certain, avec un grand sourire, fière de ce qu'elle avait décidé d'entreprendre.

- Au contraire, j'adore les visites surprises, surtout quand celles-ci font plaisir.

Sans avoir descendu le ton, elle se pencha vers Cassandre pour expliquer tout ce remue ménage comme ci cela était une confidence.

- Je revois la décoration. L'idée m'est venue il y a quelques jours et je n'imaginais pas que les artisans viendraient me voir aussi rapidement. Ils s'occupent dans un premier temps à la restauration de quelques meubles, des tapisseries et tapis qui sont des pièces absolument fabuleuses mais qui doivent avoir l'âge de Régis Hastur.

Elle avança en invitant Cassandre à la suivre.

- J'ai également quelques tissus qui m'ont été apportés pour les rideaux, le choix est difficile. Dit-elle en pointant une chaise bloquant une autre porte. Je te croyais ici, je prépare une surprise pour Erlend. Cependant je me demande pourquoi je cherche à lui bloquer l'accès puisque hormis son bureau, la salle à manger et la chambre, il doit ignorer que d'autres pièces existent.

Cassilde était rayonnante et semblait vraiment heureuse.
Dernière modification par Cassilde le ven. 10 nov. 2017 12:43, modifié 1 fois.

Cassandre Ardais-Hastur de Hali
Messages : 765
Inscription : dim. 2 déc. 2012 16:33

Re: Poussière, mites et naphtaline...

Message par Ginevra » ven. 10 nov. 2017 12:41

Peut-être que c'était juste parce que Cassilde était seule au milieu d'une troupe de serviteurs mais Cassandre lui rendit son sourire sans chercher plus loin. Elles ne se connaissaient pas réellement bien mais se trouvant toutes deux fraîchement Hastur, elles pouvaient bien se tenir les coudes. Et elle avait plus ou moins promis à Erlend après tout.

- Merci Cassilde.

Peut-être que ce n'était pas bien mais Cassandre se mit à rire légèrement en découvrant la raison de ce remue ménage.

- Je pense que c'est génétique, cet amour pour les traditions et les vieilles choses. Cela va cetrainement grincer des dents une fois que tout aura été mis à ton goût.

Elles avancèrent un peu et le commentaire sur Erlend était certainement celui que toute femme faisait un jour sur son mari.

- Il ne doit pas y avoir un seul homme dans les domaines capable de te dire de quelle couleur sont les rideaux de sa chambre, ou la tapisserie qu'il voit devant lui au dîner même si elle n'a pas été changée depuis une décennie. Je crois qu'ils s'en fichent réellement.

Elle aussi en partie. Jamais elle ne s'était souciée des rideaux ou autre à part comme basse manoeuvre pour se passer les nerfs. Domna Elaine et Ariana ne lui avait surtout pas laissé grand chose à faire.

- La surprise dont tu parles se limite à des rideaux ?

Cassilde Elhalyn-Hastur d'Hastur
Messages : 610
Inscription : lun. 18 août 2014 12:54

Re: Poussière, mites et naphtaline...

Message par Cassilde » ven. 10 nov. 2017 13:18

Sans s'offusquer du rire de Cassandre, elle opina du chef.

- Je n'ai rien contre les traditions bien que nous nous soyons fait remarquer à danser Erlend et moi le soir de nos noces. Elles sont sans doute vouées à évoluer, tout comme le mobilier. je trouve la plupart extrêmement déprimant. J'espère que personne ne désapprouvera mais qui oserait venir me dire quoique ce soit ?

Cassandre avait raison sur ce point. Aucun homme des sept domaines ne devaient être capable de faire la différence ou même se souvenir de détails aussi futiles soient-ils. Où peut être chez les Aillard.

- Ils ont bien d'autres préoccupations pour se pencher sur un problème de tâche sur le tapis. Mais je crois que l'inverse n'est pas vrai pour nous autres. Combien de femmes y a t il derrière un seigneur de valeur ?

Mais Cassilde se tut. La question n'attendait pas vraiment de réponse, un sujet presque tabou et pourtant, personne n'oserait nier.
Elle secoua ensuite la tête.

- Non, absolument pas. En vérité cette pièce n'aura plus du tout l'utilité qu'elle avait jadis. La lumière y est magnifique au lever du jour, cette pièce est constamment baignée de lumière. Veux-tu que je fasse préparer du jaco ou autre chose ? Peut être que je pourrai ensuite te demander ton avis sur un détail ou deux.

Cassandre Ardais-Hastur de Hali
Messages : 765
Inscription : dim. 2 déc. 2012 16:33

Re: Poussière, mites et naphtaline...

Message par Ginevra » dim. 19 nov. 2017 19:21

C'était certainement trop tard et mal venu de faire le moindre commentaire sur les danses de solstice et Cassandre n'envisageait aucunement de virer à la douairière avant même d'avoir atteint le quart de siècle.

- Sans doute personne mais ça n'empêchera pas pour autant quelques uns de laisser dire que c'était mieux avant. Il ne doit pas y avoir un seul endroit des domaines où ça ne soit pas l'adage préféré, et je fais partie du lot je suppose.

C'était bien beau les changements mais parfois, ça n'était clairement pas pour le mieux. Pour ce qui était de l'ameublement toutefois, Cassandre estimait que si Cassilde voulait tout changer, c'était bien son droit après tout. La question suivante de Cassilde ne semblait pas attendre de réponse mais avant même d'avoir eu le temps de se dire que ce n'était sans doute pas la chose à dire, les paroles de Cassandre étaient déjà parties.

- Parfois plus d'une…

Et d'essayer de rattrapper la gaffe comme elle pouvait.

- Entre sa mère, sa ou ses soeurs, sa femme…

Cassandre regarda de nouveau la pièce, se demandant ce que Cassilde comptait en faire à terme. Sans doute trop grand pour en faire une pièce de travail…

- Du jaco irait très bien, merci. Des détails de décoration ?

Si c'était le cas, le tour serait vite fait de ses compétences et connaissances sur le sujet.

Cassilde Elhalyn-Hastur d'Hastur
Messages : 610
Inscription : lun. 18 août 2014 12:54

Re: Poussière, mites et naphtaline...

Message par Cassilde » lun. 20 nov. 2017 14:32

Les paroles de son invitée lui arracha un sourire. Il y avait des éternels insatisfaits ou d'autres par envie de contradiction ou simplement pour avoir un sujet de conversation à table, trouveraient toujours à redire.

- Sans doute que personne n'y échappe. Mais j'ai du mal à croire que tu fasses partie de ceux-là.

Mais en réalité, elle connaissait bien mal Cassandre. Hormis quelques cours qu'elles avaient suivis ensemble, elles n'avaient jamais été amenées à se voir dans l'intimité de leur vie respective.
Cassilde se disait qu'il était peut être bon de fréquenter des femmes plus âgées qu'elle, pas au point de passer ses journées avec des douairières, mais parfois l'expérience était toujours bonne à entendre. Aussi elle appuya sa propre pensée en énumérant les femmes influentes dans la vie d'un homme.

- Ou une tante...

Et la Dame Hastur qui s'était faite une idée sur celle de son époux, et s'avérée peut être fausse. Elle en avait entendu dire des choses rudes à son égard, et à la fois portée aux nues par d'autres. Elle chassa cela de ses pensée pour revenir à ses chiffons.

- Alors suis-moi, on nous apportera ça rapidement. Pour la décoration, peut être. Je me limite pour le moment sur le choix de la couleur des rideaux. Je pensais que cela serait facile, mais on m'a assurée qu'il y avait bien des teintes différentes de bleu, hors, je ne vois pas où elle se trouve. Pour moi, elle reste infime.

Elles entrèrent dans un petit salon où rien n'avait bougé, au calme.

- Mais assez parlé chiffons. As-tu trouvé tes marques ici ? Les enfants aussi?

Elle ne connaissait pas leurs noms, ni le nombre, mais cela passait inaperçu ainsi la question posée.

Cassandre Ardais-Hastur de Hali
Messages : 765
Inscription : dim. 2 déc. 2012 16:33

Re: Poussière, mites et naphtaline...

Message par Ginevra » mar. 21 nov. 2017 18:44

Le sourire aux lèvres, Cassandre opina du chef. Elle savait qu'elle était coupable sur ce point.

- Je le suis sur quelques sujets bien choisis mais je compense avec quelques idées qui avaient plus que déplu à feue domna Ardais. Elle ne trouvait pas de bon ton de prendre des leçons chez les renonçantes.

Ce qui n'avait d'ailleurs pas changé grand chose pour Cassandre. Elle avait écouté la leçon et avait continué à faire comme elle voulait. L'ajout de Cassilde à sa liste d'option laissait presque penser qu'Erlend avait une tante qui risquait de trouver à redire que les grands changements qui s'annonçaient. Chose que Cassandre ne pouvait confirmer sans poser directement la question mais c'était sans doute mieux de ne pas insister.

- J'oubliais en effet, je n'ai pas eu la… chance de connaître cette situation.

A l'invitation de Cassilde, elles avancèrent alors que Cassandre se mettait à rire doucement. Cassilde n'avait sans doute pas trouvé la meilleure aide possible, loin de là.

- Je connais une personne qui serait capable de te vanter les mérites de telle ou telle teinte de bleu ou de vert mais j'ai peur de ne pas atteindre ce degré d'expertise. Tout au plus j'ai une préférence pour les teintes claires, j'ai l'impression que cela allège l'ambiance de la pièce.

Le changement de sujet la prit presque au dépourvu et Cassandre resta coite un instant. Puis une moue apparut sur son visage.

- Je ne crois pas, mais je m'y ferai avec le temps. J'espère que cela sera de même pour les enfants, ils ont eut droit à un peu trop de changement en peu de temps.

Et voilà, elle avait beau s'être promis de ne pas maudire Danilo tous les jours, et elle avait pourtant envie de le vouer aux gémonies une fois de plus. Un soupir lui échappa avant qu'elle ne poursuive.

- Il semble que tu n'as pas trop de mal à te faire à ta nouvelle position ?

Cassilde Elhalyn-Hastur d'Hastur
Messages : 610
Inscription : lun. 18 août 2014 12:54

Re: Poussière, mites et naphtaline...

Message par Cassilde » mer. 22 nov. 2017 09:54

Contrairement à Cassandre, elle n'allait certainement pas regretter son passé qui n'avait rien de très jouasse. Son présent est bien plus heureux et de loin que tout ce qu'elle avait pu connaitre auparavant. Finalement Thendara qui était synonyme de alliance proche redoutée par bien des jeune filles, n'avaient été que délivrance la concernant. Cassilde avait eu son lot de malheur malgré tout, avec la perte d'Enora puis Elspeth, finalement, rien d'insurmontable malgré le vide que cela représentait.

- Des cours avec les renonçantes? Tu travailles sur les méthodes de soin avec elles depuis bien avant l'idée du gardien de Thendara?

Cassilde haussa les épaules, chance ou pas, elle préférait ne pas savoir en vérité, même si Erlend avait laissé entendre préférer sa tante encore quelque temps à la tête du régiment de serviteurs et à l'inventaire des pots de confitures, tandis que Cassilde trouvait qu'il était bon qu'elle s'impose tout de suite. Elle n'épilogua pas plus sur le sujet.

Concernant les couleurs, elle n'avait pas pensé à utiliser une plus claire. Rester dans le classique pour ne pas trop perturber les habitudes des habitants, cependant, pour marquer le changement, cela n'était pas une si mauvaise idée.

- Tu as sans doute raison, je devrais demander des échantillons plus clairs pour mieux me rendre compte.

La Domna Hastur ne connaissait pas le passé de la brune, juste quelques bruits pour lesquels elles n'avaient porté que trop peu d'intérêt pour se souvenir des détails.

- On dit que les enfants ont cette faculté à s'adapter rapidement, surtout s'ils sont très jeunes.

Elle prit place sur un des fauteuils.

- Je pense qu'il est trop tôt pour se faire une véritable idée, mais en effet, ma position me convent parfaitement. Erlend et moi nous nous entendons bien, ce qui doit aider.

Certaine que son ressenti serait bien différent si son époux ne lui portait que du dédain.

Evanda
Messages : 3294
Inscription : sam. 1 déc. 2012 10:39
Contact :

Re: Poussière, mites et naphtaline...

Message par Evanda » mer. 6 déc. 2017 15:41

Six petits youhous du jour

Cassandre Ardais-Hastur de Hali
Messages : 765
Inscription : dim. 2 déc. 2012 16:33

Re: Poussière, mites et naphtaline...

Message par Ginevra » sam. 9 déc. 2017 16:27

Cassandre préféra garder pour elle d'où venait la grande idée novatrice de Padraig de Thendara, ne serait-ce que parce que cela aurait quelque part terni l'image du gardien.

- Avant… Il y a plus de quinze ans, il était possible de prendre des leçons à la maison de la guilde sur les soins, pas que l'herboristerie. Tout ce que le renonçantes connaissaient pouvait être appris par toutes celles qui le souhaitaient. Ce sont elles qui m'ont appris à recoudre une blessure, à poser une attelle…

C'était si loin désormais… Mais au moins Padraig laissait espérer qu'il serait un jour possible que d'autres apprennent de nouveau tout ce que les renonçantes pouvaient savoir.

- Je suis certaine que si tu fais juste mine de parler de teintes plus clair, la moitié des marchands de la ville se feront un plaisir de venir présenter tous les tissus qu'ils ont, jusqu'à oser présenter des rideaux crème.

L'idée pouvait sembler ridicule mais maintenant que Cassandre venait de le dire, cela ne lui semblait plus si saugrenu que cela. Cela poserait quelques soucis de poussières évidemment mais… Lyondri ne se rendrait sans doute pas compte du changement en plus.

- J'ai surtout l'impression que c'est ce que disent les adultes pour en faire à leur tête. Les enfants n'ont au final pas d'autre choix que de suivre le mouvement.

Nul besoin de s'étendre plus sur le sujet.

- C'est assez rare pour ce que ce soit apprécié, Cassilde. Je suis vraiment contente pour vous et il n'y a pas de raisons que cela ne continue pas ainsi.

Répondre

Revenir à « Salon Hastur »