Orgueil et préjugés... (suite)

Répondre
Annelys Hastur d'Hastur
Messages : 1370
Inscription : dim. 2 déc. 2012 22:27

Orgueil et préjugés... (suite)

Message par Ysabeth Aillard » jeu. 9 nov. 2017 15:51

Eté, 8-1-2023

Sur le chemin du retour, Annelys donna au Darriel le détail de ce qui lui avait été dérobé, ainsi qu'une description succincte de ses bijoux. Elle ne se faisait aucune illusion cependant. A l'heure qu'il était, le voleur s'était sûrement enfui au loin et elle n'espérait pas qu l'on retrouve ses bijoux. Ce n'était sans doute qu'une question d'heures avant que les pierres de feu ornant son collier soient descellées de leur carcan et que le métal ne soit fondu afin que l'on en ignore la provenance.
Le reste du trajet se déroula dans un silence qui devait sans doute arranger Ivan autant qu'elle-même et ce ne fut que lorsqu'ils arrivèrent devant la porte des appartements Carcosa qu'Annelys consentit à un nouvel effort de politesse envers son beau-frère.

- Je vous remercie de m'avoir escortée jusqu'ici Dom Ivan, dit-elle avec courtoisie en se tournant vers lui. Je ne risque plus rien à présent et je suis sûre que vous avez des devoirs bien plus importants qui vous attendent. Je vous ai déjà donné bien assez de soucis et je m'en voudrais de vous retenir plus longtemps.

Ivan Darriel
Messages : 476
Inscription : mar. 29 oct. 2013 21:35

Re: Orgueil et préjugés... (suite)

Message par Ivan Darriel » ven. 10 nov. 2017 11:02

Le silence était un vrai bonheur dans ce genre de situation, félicité qu'Ivan goûta avec plaisir. Annelys avait eu la bonne idée de ne pas l'ouvrir d'avantage, contrairement à son amie, la toquée du monitorage.
Ils arrivèrent dans l'aile des Carcosa, à la décoration rococo de mauvais goût des comyns des plaines, de quoi se choper des convulsions.

L'audace de la Damisela était comique, aussi Ivan lui força un sourire qui rendait malgré tout son visage moins dur qu'il ne paraissait, mais cela ne lui allait pas du tout.

- Vous ne craigniez plus rien depuis que je vous ai rejoins, Damisela Annelys. J'aurai préféré que notre rencontre se fasse dans d'autres circonstances et que cela vous déplaise, mon devoir ne s'arrête pas là. Je dois rencontrer au moins l'un de vos tuteurs pour, comme vous le dites justement, vous ne causiez plus de soucis à quiconque en plus d'être un danger pour vous même.

Il arrêta une servante et fit sa requête auprès d'elle.

- Pouvez-vous me faire appeler le Dom Mikhail ou peut être le Dom Francisco. Je suis le Cadet Darriel et je ramène la Damisela Annelys.

Sans doute qu'il valait mieux pour la jeune fille que ce soit le premier qui intervienne. A moins que ce ne soit la Domna qui débarque. Il en soupira mentalement d'avance.

Annelys Hastur d'Hastur
Messages : 1370
Inscription : dim. 2 déc. 2012 22:27

Re: Orgueil et préjugés... (suite)

Message par Ysabeth Aillard » ven. 10 nov. 2017 12:07

- Dom Ivan, je peux vous assurer que la leçon a été apprise... de manière percutante dois-je même dire. Un instant je vous prie, retint-elle, aimable mais ferme, la servante qu'il venait de sommer.

Annelys se tourna vers le Darriel avec calme et détermination.

- Ne craignez rien, commença-t-elle afin de parer à tout malentendu, je sais être en tort et je puis vous assurer que je n'ai aucunement l'intention de me dérober. Ainsi j'accepterai sans protestation la punition que mes parents jugeront bon de me donner. Mais cela signifie aussi que je me dois d'assumer mon erreur de bout en bout : puisque je suis fautive, j'estime que c'est à moi et non à un tiers que revient le devoir de les informer. Je le leur dois, eu égard à toutes ces années où ils ont pris soin de moi, et je n'ajouterai pas à leur future déception l'injure de ne pas les regarder en face ou de me cacher derrière un autre.

Et en effet elle ne mentait pas.

- La parole d'une Hastur vous suffira-t-elle ?

Ivan Darriel
Messages : 476
Inscription : mar. 29 oct. 2013 21:35

Re: Orgueil et préjugés... (suite)

Message par Ivan Darriel » ven. 10 nov. 2017 13:37

Annelys tentait par tous les moyens de le pousser vers la sortie, ce qui fatiguait d'avance l'héritier Darriel. Il ne supportait pas qu'une femme tente de l'amadouer avec de vaines promesses ou discute ses mots en retenant cette pauvre domestique qui ne demandait rien.

Il l'écouta, droit en baissant seulement les yeux sur elle sans l'interrompre, il était...poli. C'est qu'elle y mettait du coeur, la peur sans doute de la réaction des tuteurs. Ivan nota surtout un manque de maturité caractérisé des jeunes filles des plaines, bien plus nunuches que les montagnardes. Dire que son épouse avait dû être pareil...

- Que vous vous dérobiez ou pas, je ne bougerai pas d'ici. Que vous vous rouliez par terre, que vous me frappiez ou autre chose que seule une petite fille soit en mesure de faire, je dois les informer comme il se doit. Après que vous trouviez cela normal ou pas, c'est votre droit. Vous irez ensuite vous plaindre auprès du commandant Rascard des ordres de la caserne qui ne sont pas à votre goût. Vous raconterez ce que vous voudrez ensuite, cela ne me concernera plus.

Il envoya une seconde fois la servante quérir quelqu'un.

- Vous me donnerez de la parole d'Hastur une autre fois, damisela.

Annelys Hastur d'Hastur
Messages : 1370
Inscription : dim. 2 déc. 2012 22:27

Re: Orgueil et préjugés... (suite)

Message par Ysabeth Aillard » ven. 10 nov. 2017 14:53

De toute évidence que le laran interdise le mensonge n'était pas suffisant pour garantir sa bonne foi aux yeux du Darriel. Pas plus que la parole Hastur, ce qui constituait une seconde offense non seulement envers Annelys mais à travers elle également à l'ensemble de sa parentèle. Sous leur propre toit qui plus est.
Voilà qui n'était pas très avisé de la part du Darriel et tout cela pour... quoi ? Il pouvait mettre autant qu'il le souhaitait en avant son sens du devoir mais Annelys soupçonnait que l'obstination du Darriel fut davantage due à son refus de se soumettre à lui et, peut-être, au plaisir un peu plus pervers de l'enfoncer plus qu'il n'était nécessaire de le faire.

- Je n'ai nulle intention d'aller déranger le Seconde Lanart, les affaires de la Garde ne me concernant pas en effet. Mais si vous souhaitez faire votre rapport, rapport qui j'en suis certaine ne sera pas élogieux, il me semble que c'est d'ailleurs à la caserne que vous devriez vous rendre.

Puis, sans cesser de sourire poliment, elle continua :

- En attendant, Dom Ivan, puis-je vous rappeler que vous n'êtes ici ni à la caserne ni dans vos appartements où vous régnez en maître, mais que vous vous trouvez chez les Hastur de Carcosa ?

En clair, il n'avait pas à se comporter ici avec autant d'arrogance. Elle ne le permettrait pas.

- Et croyez bien que je sois navrée que vous deviez vous contenter de la piètre parole que semble être la mienne à vos yeux Dom Ivan.

Et une nouvelle fois Annelys arrêta la pauvre servante qu'elle prit en pitié. La pauvre ne devait plus savoir où se mettre mais après tout, qui des deux entre Ivan et Annelys était vêtu des couleurs Hastur ?

- Puisque Dom Ivan est désireux de rester ici, pouvez-vous le conduire dans le salon et lui faire porter une collation afin que son attente ne soit pas trop inconfortable ? Je vais quant à moi aller trouver mon père.

Après un gracieux salut de la tête, la jeune Hastur planta là son beau-frère et prit de ce pas la direction du bureau de Mikhail à la porte duquel elle s'arrêta pour annoncer sa présence.

Papa ? Etes-vous disponible et puis-je entrer ?

Ivan Darriel
Messages : 476
Inscription : mar. 29 oct. 2013 21:35

Re: Orgueil et préjugés... (suite)

Message par Ivan Darriel » ven. 10 nov. 2017 16:56

Sans doute que la jeune fille voulait aussi le pousser dans ses retranchements. Hors Ivan portait les couleurs de la garde et il était impensable qu'il agisse autrement qu'avec calme et fermeté face à cette enfant.

- Rapport qui ne stipulera que les faits. Mon opinion n'a aucune place dans cela. La caserne attendra lorsque la procédure que j'essaie de suivre à la lettre malgré votre insistance à me pousser à la faute, en arrivera à cette étape. Je ne pense pas non plus vouloir régner en maître où que ce soit. Je me contenterai de parler à votre tuteur damisela, et rien d'autre, comme je ne le cesse de le dire depuis le début.

Et elle insistait avec son Dom... Il reprit à la suite d'Annelys pour la servante.

- Cadet Darriel. J'attendrai ici, la position debout ne me dérange aucunement, je ne suis pas venu ici pour prendre le Jaco.

Elle était partie, n'en faisant qu'à sa tête. Et bien soit, il attendrait le temps qu'il faudrait.

Mikhail Hastur de Carcosa
Messages : 2991
Inscription : sam. 1 déc. 2012 10:55

Re: Orgueil et préjugés... (suite)

Message par Nebran » dim. 19 nov. 2017 22:40

Mikhail était bien dans son bureau à finir son courrier.

Entre, chiya...

La porte s'ouvrit sur Annelys, la robe ensanglantée tout autant que le visage (hj : je n'ai pas lu que tu te sois fait soigner...). Mikhail bondit sur ses pieds, l'air soudainement pâle. Si jamais Annelys avait douté de l'affection de son tuteur, elle pouvait être totalement rassurée.

"Par Aldones ! Que t'est-il arrivé, Annelys ?"

Il fit le tour de son bureau pour la prendre à bout de bras et la regarder attentivement.

"Comment t'es-tu fait cette coupure au front ? Et je rêve où tu as une petite blessure au cou, également ?"

Evanda
Messages : 3294
Inscription : sam. 1 déc. 2012 10:39
Contact :

Re: Orgueil et préjugés... (suite)

Message par Evanda » mer. 6 déc. 2017 15:42

Sept petits youhous du jour

Nebran
Messages : 2991
Inscription : sam. 1 déc. 2012 10:55

Re: Orgueil et préjugés... (suite)

Message par Nebran » lun. 18 déc. 2017 10:17

youhous bis....

Annelys Hastur d'Hastur
Messages : 1370
Inscription : dim. 2 déc. 2012 22:27

Re: Orgueil et préjugés... (suite)

Message par Ysabeth Aillard » lun. 18 déc. 2017 12:35

HJ : Je suis là, je suis là !


Comme si une vanne venait de s'ouvrir, dès lors qu'elle se retrouva dans l'étreinte protectrice de son père adoptif, Annelys sentit remonter à la surface toutes les émotions qu'elle avait réussie jusque là à garder sous son contrôle.
Elle aurait souhaité montrer plus de dignité mais la peur et la tension revenaient avec d'autant plus de force qu'elle se trouvait maintenant à l'abri. La jeune femme sentit sa gorge se serrer et quelques larmes brûlantes picoter ses yeux.
Redevenant momentanément l'enfant qu'elle n'était plus tout à fait mais qu'elle désirait redevenir, ne serait-ce que pour quelques secondes, Annelys s'accrocha à Mikhail avec force. L'étreinte était d'autant plus désespérée qu'elle savait qu'elle allait le décevoir.

- C'est de ma faute. Papa je suis désolée, tellement désolée !

Elle baissa les yeux de honte.

- Je n'ai pas réfléchi... je n'ai pas pensé à aller quérir une escorte quand j'ai quitté les jardins pour me rendre sur les remparts. Je discutais avec la domna Kyrrdis que je venais de rencontrer quand un homme... il nous a agressé pour nous dépouiller. Je me suis montrée inconséquente et je sais que je vous déçois papa, je vous présente mes excuses.

Mikhail Hastur de Carcosa
Messages : 2991
Inscription : sam. 1 déc. 2012 10:55

Re: Orgueil et préjugés... (suite)

Message par Nebran » mer. 10 janv. 2018 08:33

Mikhail fut assez surpris de l'étreinte de sa pupille, vu que les Carcosa n'étaient pas spécialement porté sur les démonstrations d'affection intempestive.
L'explication vint et il blêmit.

" Je pense maintenant que tu saisis pourquoi nous exigeons que les jeunes filles ne sortent pas sans escorte. La leçon a été rude, chiya mais elle portera d'autant mieux. Tu es saine et sauve, c'est l'essentiel. Que t'as pris ce gredin ?"

Décidément ces gens du peuple avaient toute les audaces. Erlend était trop mou à son goût. Une pendaison ou deux devrait calmer les ardeurs malandrines.

" Tu es à Thendara, et non plus à Carcosa où nul n'oserait porter la main sur une comyne."

Répondre

Revenir à « Salon Hastur »