La nuit la plus longue.

Chenoa
Messages : 26
Inscription : ven. 27 avr. 2018 08:07

La nuit la plus longue.

Message par Aurnia » ven. 4 mai 2018 09:31

Etée, 07-05-2263

Il fallait s'occuper l'esprit, qu'importe la façon. Elle travaillait deux fois plus et faisait même des heures supplémentaires en aidant dans cette même salle commune qui servait parfois de réfectoire, de salle des fêtes et plus souvent de taverne. Mais comme pendant chaque mission délicate, la fréquentation était faible.

Depuis le départ de l'équipe en mission, Chenoa ne dormait guère. Elle était inquiète pour tous, mais en particulier pour sa soeur et le père de son enfant. Pourquoi voulaient-ils toujours jouer aux héros ? Elle avait fait promettre à Equene de veiller sur Rakhy et inversement. Ils avaient promis de le faire et à contre coeur. Elle savait pertinemment que cela leur coûtait, 'ils ne se supportaient pas plus de 5 minutes dans un rayon de moins de dix mètres.
Elle était toujours tendue et même les infusions miracles de sa mère n'y faisaient rien. La petite assoupie dans ses bras, une main accrochée à ses cheveux détachés, était agitée. Tout ce stress n'était pas bon. Elle le déversait sans le vouloir sur Aiyana et gangrénait leur bien-être.
Ses neveux dormaient chez ses parents, elle s'était dit qu'Aiyana serait plus détendue avec ses cousins et grands-parents. Sa mère ne tarderait plus à venir récupérer l'enfant.

Elle berça la petite en chantonnant une comptine sur les arbres et le vent. C'était sa préféré. Chenoa relevait les yeux quand la porte s'ouvrait sur les rares noctambules et leur souriait.

La nuit allait être longue, très longue...

Thyra Elhalyn
Messages : 765
Inscription : dim. 2 déc. 2012 16:33

Re: La nuit la plus longue.

Message par Ginevra » ven. 4 mai 2018 09:58

Ils avaient beau être à l'abri de quasiment tout, les éléments, les épées de ceux qui voulaient leur mort, l'ambiance était tout de même stressante. Combien reviendraient cette fois ? Les mains vides ou non ? La seule assurance qu'elle avait était de ne pas perdre son père mais ça n'en rendait pas l'attente plus simple. Après une heure passée à coudre dans le silence complet, Thyra commença à sentir poindre ce don qui ne pourrait que lui rendre l'attente encore pire. Il fallait qu'elle trouve du bruit, des gens à qui parler. Quelque chose qui empêche la transe. Se munissant de son ouvrage en cours et de son petit nécessaire de couture, elle prit la direction de la grande salle. Il y aurait fatalement quelqu'un, et ça l'aiderait à attendre.

En entrant dans la pièce, Thyra y découvrit le salut malgré les présences limitées. Ils étaient tous dans la même situation, comme à retenir leur souffle pour encore bien des heures. Elle vint s'assoir en face de Chenoa, le dos à la porte et déposa ses affaires sur la table entre elles, loin des mains d'Aiyana.

- S'dia shaya Chenoa. Ta fille refusait de dormir ?

L'enfant dormait ou au moins sommeillait et Thyra retint sa main qui allait s'égarer dans les cheveux de la petite. Autant la laisser dormir si elle le pouvait. D'ailleurs elle avait aussi à faire, la couture ne se faisait pas toute seule. Reprenant tissu et aiguille :

- Est-ce que tu vas bientôt avoir l'occasion de sortir de Sain Neve ?

Autant éviter de parler de ceux partis en mission et envisager d'aller voir s'il faisait plus chaud au sud des domaines.

Chenoa
Messages : 26
Inscription : ven. 27 avr. 2018 08:07

Re: La nuit la plus longue.

Message par Aurnia » ven. 4 mai 2018 10:56

Après quelques minutes de solitude, Thyra vint s'installer à sa table. Comme toujours Chenoa afficha un large sourire, heureuse de la tourne qu'allait prendre sa soirée. Elle jeta un regard attendri sur sa fille à son évocation puis lui retira une mèche de son visage.

- Salut Thyra. Elle est plutôt agitée, surtout ce soir. Mais c'est de ma faute, je suis trop tendue et toute l'atmosphère des derniers jours lui pèse. Ma mère ne va pas tarder, elle sera mieux chez mes parents pour cette nuit.

Avec les bras de sa grand-mère, un peu d'encens et une petite huile de Macadamia sur le thorax, la nuit allait être plus douce pour Aiyana. Chenoa réfléchit un instant à la question sur une éventuelle sortie. Cela tombait bien, en effet, elle y songeait.

- Selon mon père, les deux jours à venir devraient être cléments. J'avais envisagé d'aller aux champignons. Si les rayons percent, ils sortiront vite. J'ai très envie d'une omelette remplie de champignons qui ont poussé dans la terre.

C'était bien mignon la culture sous serre, mais rien ne vallait les fruits ou les légumes naturels. Elle laissa planer le silence en observant le jeu du fil et de l'aiguille.

- Si tu veux te joindre à moi, ce sera avec plaisir.
Dernière modification par Aurnia le ven. 4 mai 2018 15:17, modifié 1 fois.

Thyra Elhalyn
Messages : 765
Inscription : dim. 2 déc. 2012 16:33

Re: La nuit la plus longue.

Message par Ginevra » ven. 4 mai 2018 12:36

- Ca risque d'être la même chose partout, je doute qu'une seule personne ne se sente pas un peu à cran ce soir. J'ai moins entendu de disputes chez les petits dans la journée, ils doivent bien sentir quelque chose.

Sentir que leurs aînés n'étaient pas heureux, c'était certain mais que pouvaient-ils vraiment comprendre à leur âge ? Thyra se mordit la lèvre pour ne pas jurer mais elle s'était bien enfoncé l'aiguille dans la paume, à laisser ses pensées vagabonder au lieu de se concentrer sur son ouvrage. Ils auraient l'air de quoi à parcourir les routes des domaines avec des coutures qui baillaient ? La proposition de Chenoa la fit tout de même sourire malgré les circonstances. Elle supportait moins bien que d'autre de vivre loin de la nature réelle. Mais une cave à champignon ne l'aurait que partiellement intéressé. Echanger un cercueil immense de métal contre une tombe de pierre… Par contre aller user la semelle de ses chaussures dans l'herbe humide…

- Merci Chenoa, j'en ai besoin. Je ne sais pas si c'est juste ce soir ou parce que cela fait longtemps que je n'ai pas pu prendre l'air réellement, mais je me… J'ai affreusement envie de voir le soleil directement. Quitte à me tordre encore la cheville dans un terrier de lapin cornu.

Sa dernière escapade n'avait pas fini glorieusement mais elle n'avait jamais été une vraie fille de la campagne non plus. Thyra avait dû oublier ses ambitions personnelles, affreusement simples pourtant sans pour autant pouvoir offrir grande aide à ceux qui résistaient à Arilinn.

- Je pourrais peut-être trouver quelques simples qui nous seraient utiles.

Chenoa
Messages : 26
Inscription : ven. 27 avr. 2018 08:07

Re: La nuit la plus longue.

Message par Aurnia » ven. 4 mai 2018 19:18

Ne voulant pas la contrarier, Chenoa se contenta de sourire. Si il y avait bien une personne capable de rester zen en toute circonstance, c'était bien sa mère. Elle connaissait bien des remèdes pour rester maîtresse de ses émotions. D'ailleurs, elle pourrait l'imiter en ce sens ce soir.
Thyra accepta l'invitation. C'était toujours plus agréable d'avoir un peu de compagnie. Se ressourcer était une chose et rien de telle que la nature pour cela, mais la compagnie, l'amitié et le dialogue était eux aussi nécessaire.

- Super, nous partirons très tôt dans deux jours. Et si tu ne veux pas te tordre les chevilles, je te conseille autre chose que les jupons. Un pantalon et une bonne paire de bottes seront plus pratiques.

Elle se désigna pour illustrer la tenue idéale pour une telle promenade. Sur ces paroles, une toute petite femme très ridés, aux cheveux gris, aux tous petits yeux et à la peau que l'on peut qualifier de "jaune" vint jusqu'à elle. La mère de Chenoa posa une main sur l'épaule de sa fille avant de caresser les cheveux de la petite Aiyana.

- Elle s'est endormie finalement ?
- Elle somnole, toujours agitée. Elle lui déposa un baiser sur le front avant de laisser Li la prendre à son tour.
- Je vais m'occuper d'elle...
- Je sais Mùqìn. Elle lui prit une main pour l'embrasser.
- Bonne soirée les filles. Et le petit bout de femme repartit aussi vite qu'elle est arrivée.

La fille du chef des Ternans quitta la porte de sortie des yeux lorsque sa mère la passa. Elle observa la jeune Thyra avant de lancer.

- Tu veux boire quelque chose?

Thyra Elhalyn
Messages : 765
Inscription : dim. 2 déc. 2012 16:33

Re: La nuit la plus longue.

Message par Ginevra » ven. 4 mai 2018 19:55

Thyra sourit malgré elle. Combien de fois lui avait-on fait la remarque sur sa manière de s'habiller ? Elle avait un pantalon qui traînait dans ses affaires mais elle ne le portait que contrainte et forcée, préférant de loin les multiples épaisseurs de jupe et jupons.

- Ca n'a a plus à voir avec le fait que je ne regardais pas où je mettais les pieds, honnêtement.

Elle savait faire à manger, coudre, ravauder, des bases de musique… De quoi tenir un foyer mais que pouvait-elle vraiment apporter à ceux qui se battait contre un ennemi formidable ? A part leur confectionner les tenues qui leur permettrait de passer pour de purs ténébrans quand ils voyageaient dans les domaines ? Le temps que Chenoa confie son enfant à sa propre mère, Thyra mit de côté le problème qui était le sien depuis la disparition de sa mère. Elle ne trouverait certainement pas la réponse ce soir.

- Bonne nuit Li.

C'était tentant, peut-être pas une bonne idée mais… Peut-être que ça éloignerait les visions, elle n'avait jamais encore bu plus que deux verres d'un alcool fort et qui aurait dû être conservé pour désinfecter des plaies.

- Je crois, je n'ai pas encore testé la moitié de ce qui est proposé. Mais ça ne peut certainement pas être pire que ce que Cinhil m'a fait boire. Un essai d'alcool de contrebande qui s'est révélé une catastrophe. Tu comptais aller où exactement pour ces champignons ?

Chenoa
Messages : 26
Inscription : ven. 27 avr. 2018 08:07

Re: La nuit la plus longue.

Message par Aurnia » ven. 4 mai 2018 21:43

Elle haussa simplement les épaules avec un large sourire souvent communicatif. Chenoa n'était pas de celles qui imposerait les choses à qui que ce soit.

- Alors il faudra être plus attentive.

Elle ramassa au sol sa besace kaki usée pour la poser sur la table et la farfouilla. Elle secoua la tête.

- Non, je te parle de choses qui ne te ronge pas l'estomac en une gorgée. Il n'y a rien de pire que ce que tu trouves ici. Il est impossible de savoir avec quoi ils sont faits avec certitudes. Et un conseil, évite tout ce que Cinhil propose.

Chenoa sort une bouteille et un étui en metal.

-Ça Thyra, c'est ma production personnelle. Un vin de laurier dont tu m'en diras des nouvelles. C'est ma soeur qui m'en a ramené tout un sac...

Elle se lève pour récupérer deux gobelets et revient.

- Tu te laisses tenter?

Thyra Elhalyn
Messages : 765
Inscription : dim. 2 déc. 2012 16:33

Re: La nuit la plus longue.

Message par Ginevra » lun. 7 mai 2018 20:35

- Je tâcherais de l'être.

Le sourire qui accompagnait ces mots laissait tout de même entendre que la partie n'était pas gagnée. Ce n'était pas tellement de la mauvaise volonté que l'oubli de ne plus se trouver sur un sol parfaitement égal, sans doute la conséquences du temps passé à Sain Névé. Ils étaient loin de ceux qui voulaient leur mort mais ils y avaient perdu en liberté et vie au contact de la nature.

- Je pensais que j'étais juste tombée sur une mauvaise tournée ! Enfin à l'écouter c'était ça, mais je me suis bien gardée de retenter l'expérience aussi. Rassure-moi, tu t'es fait avoir une fois aussi ?

Thyra regarda avec un air presque surpris Chenoa sortir ce qui semblait être en général destiné à contenir de l'eau ou de la tisane. Cinhil ne faisait que suivre l'exemple général donc…

- Avec plaisir même, vu que tu as plus ou moins déclaré que je prenais bien moins de risque qu'avec tout ce qui pourrait être servi ici.

Restait le fait que Chenoa n'avait pas répondu à sa question. Fait exprès ou simple oubli ? Thyra choisit de ne pas insister plus, elle saurait bien quand elles y seraient.

- Tu n'auras sans doute pas que les champignons à aller cueillir ?

Manière comme une autre de savoir s'il y avait moyen d'espérer plus que quelques heures à l'air libre.

Chenoa
Messages : 26
Inscription : ven. 27 avr. 2018 08:07

Re: La nuit la plus longue.

Message par Aurnia » mar. 8 mai 2018 22:01

Chenoa se mit à rire. Il fallait dire que la plupart du temps, les rares boissons ramenées de la contrebande n'étaient que de la piquette souvent coupée... ou faites par ce Cinhil et il fallait avouer que c'était vraiment mauvais.

- Oui, c'est d'ailleurs ce qui m'a poussée à produire pour ma propre consommation. Ce n'est pas encore parfait, j'essaie de m'améliorer mais, celui-ci est une réussite.

Elle servit les deux verres pour en tendre un à Thyra.

- moins de risque et plus de plaisir. Je t'assure, surtout après cela.

Elle lui désigne le petit étui en métal.Elle poursuivit ensuite sur la cueillette à venir.

- Tout ce que je pourrai trouver. Je resterai bien une nuit sur place pour poser des collets et les prélever le lendemain.

Cela n'avait pas été dit au hasard, si sa future accompagnatrice avait elle aussi un peu le goût du risque pour de la viande en récompense, cela serait du bonus pour elles.

Thyra Elhalyn
Messages : 765
Inscription : dim. 2 déc. 2012 16:33

Re: La nuit la plus longue.

Message par Ginevra » jeu. 10 mai 2018 06:57

Le rire de Thyra était léger mais elle était surtout la première surprise d'être capable de rire en cette soirée. Comme quoi la compagnie de Chenoa aidait bien à faire plus qu'occuper l'esprit.

- J'avais entendu je ne sais plus qui discourir sur le fait que les humains n'aimaient rien tant que l'alcool et que c'était une des premières choses qu'ils essayaient de produire une fois qu'ils sont installés quelque part.

Prenant un des verres offerts, Thyra y trempa les lèvres, préférant ne pas reproduire le quasi étouffement qui avait suivi la découverte de la production de Cinhil. C'était frais, et léger. Il ne lui serait jamais venu à l'idée de faire du vin de laurier mais c'était plaisant. Elle prit une réelle gorgée cette fois, appréciant la douce chaleur qui suivait le passage du liquide dans sa bouche.

- Ton vin est vraiment plaisant Chenoa et je vais me garder d'en parler à grand monde. A moins que cela ne puisse te motiver à en produire plus peut-être ? Je pourrais peut-être t'aider, même si tu sais déjà que je n'y connais rien.

L'idée de rester sur place la tentait, plus sur l'idée que la réalisation s'il s'agissait de dormir à la belle étoile. On prenait goût au confort et bien que Sain Névé ne soit pas idéale, il y faisait un temps agréable toute l'année. Quelques heures d'inconfort contre du lapin cornu… Son estomac faisait clairement son choix en tout cas. Puis il fallait qu'elle s'endurcisse aussi, elle ne ferait pas grand chose pour leur cause à coudre à longueur de journées.

- Dis moi, est-ce qu'il ne serait pas possible de revenir avec quelques lapins vivants ici ? Ca ne doit pas prendre beaucoup de place ? Et cela permettrait de faire de la viande séchées pour ceux qui partent plusieurs jours.

Ce qui était une tacite acceptation de leur soirée loin d'ici.

Chenoa
Messages : 26
Inscription : ven. 27 avr. 2018 08:07

Re: La nuit la plus longue.

Message par Aurnia » jeu. 10 mai 2018 09:53

Cheona fronça les sourcils pour réfléchir. Tyran disait peut être vrai, elle ne saurait affirmer ou infirmer ce qu'elle avançait sur les hommes et leur besoin de produire de l'alcool.

- Le peuple Ternan est installé ici depuis tellement de lunes qu'il nous ait impossible de dire avec précision quand nous nous sommes installés sur ces hauteurs. Je ne saurai te dire si ce que tu as entendu est vrai. Mais en y réfléchissant, chaque nouvelle recrue demande si nous disposons d'une taverne. Chenoa se mit à rire. Alors que crois que c'est vrai. Une façon de se réchauffer l'esprit et le coeur ?

Elle observa la jeune femme gouter un large sourire aux lèvres voyant avec quelle précaution elle s'y lançait. Elle releva les sourcils en attendant le verdict dans le genre " Alors ? C'est bon hein ?".

- Je suis heureuse qu'il te plaise. Mais la production en grande quantité ne m'attire pas. Déjà, parce que cette plante, le laurier ne se trouve pas facilement et que selon moi, il n'est pas bon de faire venir trop de variété de plantes ou légumes. Cela déséquilibrerait l'écosystème. Je sais que tout pousse en serre ici, mais... Elle soupira en replaçant une mèche qui venait dans ses yeux. On ne peut pas être certain de maitriser tout ça. Avec le vent, ce que nous transportons sous nos semelles... J'ai retrouvé non loin d'ici en pleine nature, une espèce de fleur qui n'aurait jamais du pousser sur ces terres et qui est un vrai poison pour les lapereaux cornus.

Elle agita la main et secoua la tête en signe d'excuse envers sa compagnie du soir.

- Excuse-moi, je ne sais pas m'arrêter. Pour les lapins, j'y ai déjà songé. Mais tu parles d'en ramener pour un élevage?

Thyra Elhalyn
Messages : 765
Inscription : dim. 2 déc. 2012 16:33

Re: La nuit la plus longue.

Message par Ginevra » jeu. 10 mai 2018 10:17

Peut-être que les Ternans étaient plus différents que les ténébrans ne l'étaient des terranans. Thyra ne s'était jamais posé la question, née de l'union passagère d'un ténébran et d'une terrienne, ayant grandi de manière plus ténébrane qu'autre chose. Pour finir propulsée au milieu d'un mélange étrange de ternans, terriens et ténébrans. Sans même parler des encore plus étranges moines de Saint Valentin et des renonçantes.

- Ma mère m'avait parlé d'autres drogues utilisées par les terranans, je suppose que tout le monde a besoin de quelque chose pour relâcher la pression de temps en temps. Certains aiment méditer mais franchement, ça manque de convivialité.

Thyra était un être social tout de même, rester seule des heures durant ne lui semblait pas un objectif bien sain sur la durée.

- Je ne vais pas tenter d'argumenter avec toi, je n'y connais quasiment rien. Reste que s'il y avait moyen que Cinhil parvienne à produire quelque chose de buvable, ça éviterait certainement quelques maux de ventres. Quand a arrive ici, passe encore mais une fois qu'ils sont dans les domaines…

Le "non loin d'ici" devait être relatif, comment la moindre plante pourrait pousser dans l'immense congère au milieu de laquelle ils vivaient désormais ?

- Pas de problème, vraiment. Oui, ici ça serait plus simple non ?

Avec un sourire amusé, Thyra reprit en ne laissant pas le temps à Chenoa de parler.

- Tu as certainement une bonne raison de penser que ça serait une mauvaise chose ?

Chenoa
Messages : 26
Inscription : ven. 27 avr. 2018 08:07

Re: La nuit la plus longue.

Message par Aurnia » jeu. 10 mai 2018 14:22

De la convivialité, voilà un mot qui parlait à Chenoa.

- Ma mère m'en a parlée également, d'ailleurs...

Elle s'arrêta net pour se pencher vers l'Elhalyn et reprendre à voix basse.

- D'ailleurs nous en cultivons quelques variétés mais uniquement pour en faire des antalgiques. Mais aussi pour quelques rituels chez les ternans. Les connais-tu?

Rituel encore partagé dans de rares familles traditionnelles comme la sienne. Son père les utilisait régulièrement, ils étaient très attachés à leurs origines et coutumes même si le sang avait été brassé plusieurs fois. Utile à leur survie.
Elle réfléchit à la question sur ramener des lapins. Elle se dandina sur sa chaise en se grattant la tempe.

-Pas tout à fait une mauvaise idée dans l'absolu. J'y ai réfléchi et... Je me suis résignée. J'ai déjà beaucoup de travail ici et les lapins demanderont beaucoup de temps. Ils se multiplient très vite, trop. Il faudra réguler les naissances, ensuite éviter les consanguinités. Ce qui n'est pas bon pour les chevaux ou même les humains ne peut pas être bon pour toutes espèces vivantes. Cela va demander de l'entretien, concevoir des cages et la nourriture à base d'herbes séchées pour la litière ou fraiche à ramasser au quotidien. Je récupère déjà les épluchures pour les quelques poules et chevrines. Il n'y en aura pas assez pour un autre élevage et nous sommes déjà en flux tendu pour nourrir tout le monde...

Il n'étaient pas indigents loin s'en fallait, mais il était préférable de faire attention à la moindre part et éviter le gaspillage du mieux qu'ils pouvaient.

- Enfin je ne peux pas faire cela seule. Et un lapin chassé est bien meilleur que celui qui n'a jamais couru en pleine nature.

Et ce n'était pas son père en temps que grand chasseur en son temps qui irait la contredire.

Thyra Elhalyn
Messages : 765
Inscription : dim. 2 déc. 2012 16:33

Re: La nuit la plus longue.

Message par Ginevra » ven. 11 mai 2018 18:44

Le sourire de Thyra se figea quand Chenoa s'arrêta brusquement de parler et elle s'imagina avoir parlé de quelque chose de tabou avant d'être rapidement détrompée. Sans s'y connaître vraiment en herbes, ce que la jeune femme venait de lui dire ne l'étonnait pas outre mesure.

- Pas du tout, je ne connais pas grand chose hormis la tisane de fleur d'or ou la tisane de route.

Thyra avait l'air de quelqu'un qui aurait aimé en savoir plus mais elle n'osait pas encore poser la question, de peur de s'enquérir de quelque chose que les Ternans souhaitaient garder pour eux. Encore que si Chenoa en parlait…

- Est-ce que tu peux en parler à ceux qui ne sont pas Ternans ?

Cela montrerait au moins qu'elle n'était pas prête à tout pour satisfaire sa curiosité. La question des lapins posait des problèmes à Chenoa cette fois et Thyra fronça les sourcils, se demandant ce qui pouvait bien faire gigoter sa compagne ainsi.

- Je n'envisageais pas d'en faire des animaux de compagnie. S'ils se multiplient vite, c'est même une bonne chose pour en faire de la viande séchée pour la route ou pour la conserver pour l'hiver non ? Quant à la consanguinité, je suppose que ça n'a vraiment d'importance que quand tu souhaites que l'animal vive plus de quelques mois. Il doit bien y avoir un moyen de réguler les naissances si les terriens sont capables de le faire pour leurs femmes. Quitte à ne conserver l'élevage que quelques mois à l'année, pour ne justement pas être à recompter cinq fois les réserves toutes les décades.

Thyra comprit, trop tard, qu'elle venait de se faire avoir comme une bleue. Ce qui ne changeait rien au final à son argument. Entre élever du lapin cornu et devoir se battre à la dague ou l'épée, elle savait ce à quoi ses compétences la destinaient.

- Il ne m'était pas venu à l'idée de te rajouter un fardeau supplémentaire. Tu as certainement raison en ce qui concerne le lapin chassé comme il se doit mais tu conviens qu'un supplément de nourriture ne fera de mal à personne ici.

Chenoa
Messages : 26
Inscription : ven. 27 avr. 2018 08:07

Re: La nuit la plus longue.

Message par Aurnia » lun. 14 mai 2018 07:43

Elle opina vivement du chef. Thyra lui confia qu'elle ne connaissait que peu de tisanes, mais c'était déjà pas mal.

- Ce sont effectivement de très bonnes tisanes, très utiles. Mais celles dont je te parle ont un effet plus puissant. D'autres peuvent aussi servir pour un côté plus festif si je peux le dire ainsi.

Et elle comptait bien en consommer ce soir, trop tendue pour trouver le sommeil. Elle espérait y trouver la somnolence et elle connaissait le dosage pour y arriver.

- Ce n'est pas un secret, juste une coutume qui aurait tendance à disparaitre depuis que nous accueillons les terriens depuis quelques générations. Mon père, nous les perpétue encore, ce que je fais également avec Aiyana. Nous l'offrons à ceux qui rendent visite et il est difficile de le refuser sans offenser le chef de famille. Nous le partageons avec un calumet. La plante utilisée est différente selon l'évènement.

Bien que les siens accueillent volontiers les "étrangers", leur père avait un côté conservateur dans les traditions, le rôle de leur famille sans doute dans leur communauté faisait qu'elles ne devaient jamais s'éteindre.
Elle se cala puis se frotta le menton en réfléchissant, les yeux dans le vide. Cette histoire d'élevage de lapins l'avait travaillé longtemps pour finalement l'abandonner. Thyra venait à nouveau poser le problème.

- Leur multiplication rapide est une bonne chose, mais elle a un effet pervers. Il n'est pas nécessaire de produire plus de viande que nous ayons réellement besoin. Plus de rations aujourd'hui seraient les bienvenues je te l'accorde. Mais faire trop de réserve ou tuer ces animaux pour de mauvaises bonnes raisons... Cela ne me séduit pas. Quant à la consanguinité, la viande sera moins bonne. Ce serait contre nature d'utiliser les produits des terriens pour réguler les naissances... Il faut plutôt séparer les mâles des femelles... Et si nous relâchons trop d'animaux, la nature pourrait se retrouver déséquilibrée.

Elle sourit largement à la jeune Elhalyn. Son discours n'était pas positif mais il ne voulait pas dire un non franc, bien au contraire.

- Je ne suis pas contre l'idée même si mon discours laisse à penser l'inverse. Mais si tu comptes t'investir dans ce projet, je pourrai t'aider.

Et porter l'idée au conseil des sages qui ne serait pas contre un peu plus de nourriture.

Répondre

Revenir à « Les habitations »