La nuit la plus longue.

Thyra Elhalyn
Messages : 765
Inscription : dim. 2 déc. 2012 16:33

Re: La nuit la plus longue.

Message par Ginevra » lun. 14 mai 2018 14:19

Le concept de tisane festive sonnait étrange aux oreilles de Thyra. Elle n'était pas une fraîche arrivée à Sain Névé mais elle n'avait jamais cherché à forcer le trait et s'insinuer plus qu'on ne l'y invitait dans les manières de vivre des Ternans. Comme Chenoa en parlait toutefois librement, elle posa la question qui lui venait naturellement.

- Que veux-tu dire par festif ? Je sais que certaines herbes peuvent faire… enfin changer les perceptions mais je crois qu'elle sont surtout utilisées pour ceux dont on n'a plus d'espoir de les soigner.

Disait celles qui n'y connaissait que le strict minimum sur le sujet. Elle ne risquait pas de sauver qui que ce soit, malgré son attachement sincère aux valeurs de ceux qui résistaient.

- Merci de prévenir, encore que je n'ai pas dû offenser grand monde encore. Je ne pensais pas en savoir si peu sur vos traditions par contre…

C'était presque gênant. Les Ternans leur avaient offert plus qu'un asile et elle n'avait pas pris la peine… De peur de froisser en fait, pas parce qu'elle s'en fichait comme de sa première poupée.

Les arguments de Chenoa faisaient sens et accompagnaient parfaitement les dernière gouttes de vin de laurier. Elle ferait aussi bien de ne pas insister sur le sujet, l'élevage ne semblait pas être la réponse idéale à leurs quelques soucis. La chute et le sourire de son vis-à-vis la surprirent et le rouge finit par lui monter aux joues. Elle était prête à aider n'importe qui, pas à se trouver en charge d'une paire de lapereaux cornus !

- Mais je ne sais rien des lapins cornus, je suis toute prête à aider Chenoa, vraiment ! Comment veux-tu que je gère une chose pareille après tout ce que tu viens de dire ?

L'air de rien, Thyra poussa son gobelet vers la ternane.

Chenoa
Messages : 26
Inscription : ven. 27 avr. 2018 08:07

Re: La nuit la plus longue.

Message par Aurnia » ven. 18 mai 2018 11:27

Sans se détacher de son sourire, Chenoa ouvrit sa petite boite en fer et en tira une feuille qu'elle coupa en deux. Elle glissa une moitié sous la langue.

- Distrayant, ça te parle plus ? Les plantes peuvent soigner les blessures, apaiser les douleurs. Elle balaya l'air de la main. Je ne sais pas du tout les préparer, c'est le truc de ma mère et ma soeur. Elles peuvent soulager les mourants évidement. Cela a le même effet sauf que... C'est plus sympa ! Mais c'est étonnant que tu n'aies jamais essayé, on n'est pas du genre à pas partager.

Elle releva les sourcils d'amusement. Elle pourrait lui faire une démonstration mais le moment ne s'y prêtait pas vraiment. Le gobelet poussé vers elle fut rapidement rempli et rempota le sien avant de rendre celui de l'Elhalyn.

- On peut essayer. Après tout, il y a sûrement quelqu'un prêt à nous aider. Je pourrai en parler à Aquene ou à nos amis.

Elle prit deux grosse gorgées de vin de laurier. Il se buvait comme du petit lait et il fallait avouer qu'il prenait rapidement en traitre. Sans être particulièrement frileuse, sang de ternan aidant, elle commençait par avoir extrêmement chaud.

Thyra Elhalyn
Messages : 765
Inscription : dim. 2 déc. 2012 16:33

Re: La nuit la plus longue.

Message par Ginevra » sam. 19 mai 2018 09:01

- Ca me donne une vague idée…

Pas du kireseth interdit mais la cleindori n'était pas la seule plante qui puisse vous faire oublier le monde réel. Peut-être que les options n'avaient pas été nombreuse avant le retour des terranan, et que cela restait au final mal vu dans les domaines.

- Je ne crois pas avoir abordé le sujet jusqu'ici avec quelqu'un qui connait ces plantes, et même si par curiosité je pourrais être tentée… Je préfère ne pas essayer, je doute d'être capable de me maîtriser suffisamment pour ne pas faire peur à tout le monde.

A elle la première au passage en plus. Thyra évitait l'ivresse aussi, de même qu'elle faisait de son mieux pour ne pas succomber à la transe qui venait parfois à coudre pendant des heures. Elle but une gorgée de son verre fraichement rempli par Cheno et laissa l'alcool lui piquer la langue et la gorge en regardant au loin avant de revenir à leurs lapins.

- Une condition tout de même, je refuse d'avoir à tuer les pauvres bêtes.

Chenoa
Messages : 26
Inscription : ven. 27 avr. 2018 08:07

Re: La nuit la plus longue.

Message par Aurnia » mer. 23 mai 2018 12:18

La plus jeune fille du chef de clan Ternan se mit à rire de bon coeur. C'était étonnant ce genre d'ignorance puisque de mémoire, Thyra n'était pas arrivée d'hier. Chenoa ne montrait aucune moquerie au contraire. Elle rassura la damisela.

- Celle que nous offrons à nos invités n'altère pas notre comportement. Elle aide à nous ouvrir d'avantage, nous détend et rend l'atmosphère sereine.

La Ternane leva les yeux pour réfléchir à ce qu'elle venait de dire. Elle ajouta sur le ton de l'humour.

- Je devrai peut être glisser l'idée à nos valeureux guerriers pour créer une vapeur à base d'opium ou comment ils disent ? Elle prit une gorgée. Des fumigènes ! ça pourrait détendre les fous d'en bas.

Elle parlait évidement de ces Comyns barbares et sanguinaires. Ceux qui servaient le soleil unique. Ce qui la ramena à la réalité de cette nuit angoissante. Sa soeur et ses amis risquaient une fois encore leur vie...
Pour revenir à leurs lapins, Cheno marqua une pause. L'instinct de survie n'avait pas encore gagné Thyra. Peut être que si elle avait conscience des maigres réserves qu'ils disposaient, elle regarderait moins à ôter la vie même à une petite boule de poils sans défense. Mais elle ne pouvait absolument pas lui en vouloir. Le sang des dieux coulaient dans ses veines, ces mêmes dieux qui étaient venus en aide par deux fois à son peuple. Une jeune femme délicate qu'elle ne pouvait ne pas aider.

- Je le ferai, ou Aquene. Ils ne souffrent pas quand c'est fait de la bonne façon. Dit-elle en haussant les épaules. Je te montrerai et quand tu te sentiras prête, tu pourras t'y essayer.

Quoiqu'il en soit, elles n'allaient pas pouvoir gérer cela qu'à deux. Elles devront trouver une ou deux âmes charitables dans cette entreprise. Elle tendit la bouteille pour proposer un troisième verre après avoir fini son second quasi cul-sec.

Thyra Elhalyn
Messages : 765
Inscription : dim. 2 déc. 2012 16:33

Re: La nuit la plus longue.

Message par Ginevra » mer. 23 mai 2018 18:27

La moue qui marquait le visage de Thyra était une ode au doute, son propre doute quant à l'innocuité pour elle de tester ce genre de plantes. Elle avait tout de même assez bu de vin de laurier pour se permettre de rire et de dire ce qui lui passa par la tête.

- Je proposerais bien que cela soit offert à tous ceux qui ont passé plus d'une décade enfermés ici, même sans être claustrophobe ça finit par porter sur les nerfs.

Elle savait qu'elle n'était pas la seule dans ce cas, et d'ailleurs cela devait toucher ceux qui avait pu jusqu'ici vivre au grand air. Par moment c'était à en devenir folle mais Thyra tenait assez à sa peau pour ne pas mettre ses préférences au devant de sa vie. Le sujet abordé par Chenoa n'était pas tout à fait celui qui pouvait l'amuser mais elle prit sur elle, ne voulant surtout pas doucher l'ambiance.

- Il en faudrait certainement plus que nous ne pourrions réunir, mais cela pourrait en effet faire du bien. Peut-être qu'ils pourraient même…

Non, elle avait beau essayer elle n'y arrivait pas. Ils méritaient tous de rejoindre Zandru et elle ferait son possible pour participer à leur dernier voyage. Chenoa semblait revenir à des idées plus moroses elle aussi et elles abandonnèrent le sujet de manière tacite.

- Tu seras sans doute grand-mère avant que cela n'arrive. Mais l'espoir fait vivre il parait.

Et de tendre une nouvelle fois son verre en se disant que ce serait bien le dernier.

Chenoa
Messages : 26
Inscription : ven. 27 avr. 2018 08:07

Re: La nuit la plus longue.

Message par Aurnia » ven. 25 mai 2018 09:05

L'idée était à étudiée. Un rituel de bienvenu où serait passée une bonne bouteille et le calumet. Ce qui sortirait de leurs anciennes coutumes mais pourquoi ne pas moderniser tout cela et ainsi encourager l'unité dans ce clan hétéroclite

- C'est plutôt une bonne idée. Je pourrai soumettre l'idée à mon père. Je ne crois pas qu'il soit nécessaire d'en informer le conseil des sages...

elle opinait du chef en buvant la moitié de son gobelet. Songeant à tout ce qu'ils avaient subit tout comme les grands malheurs qui s'abattaient sur eux régulièrement. A croire que les dieux voulaient les unir d'une chose qu'ils ignoraient. Avaient-ils si mauvais jadis pour en arriver à cette survie parfois insupportable ? Mais il en faudrait plus pour que Chenoa perde son optimisme et son sourire.

- Irréalisable donc... Tant pis pour eux, ils ignorent ce qu'ils perdent.

Elle sortit sur ces mot, un fameux calumet puis ouvrit une seconde fois la boite en métal.

- Si j'ai bien appris une chose, c'est qu'il ne faut jamais se sous-estimer, se sentir incapable ou... Non, il ne faut jamais dire jamais et toujours garder foi en toi et aux autres. Tu te prendras vite conscience que la vie est bien plus acceptable, plus facile et meilleurs qu'elle n'y parait. Tu finiras par déplacer des montagnes.

Alors pour vider un lapin, cela allait devenir un jeu d'enfant, Chenoa y croyait dur comme fer. Elle arrêta de bourrer le fourneau pour resservir la jeune femme.

- Cela ne te dérange pas si je l'allume ? Demanda-t-elle en désignant du menton l'objet en question.

Thyra Elhalyn
Messages : 765
Inscription : dim. 2 déc. 2012 16:33

Re: La nuit la plus longue.

Message par Ginevra » ven. 25 mai 2018 10:14

Thyra se mit à rire en imaginant juste la tête de son père s'il entendait parler de cela… Peut-être qu'il rirait moins en apprenant d'où venait une idée de ce genre mais cela ne changeait rien au fait qu'être enfermé n'était bon pour personne.

- Si tu oublies le nom de la personne qui en a parlé, ça serait parfait.

Il ne lui resterait qu'à trouver le moyen de prendre l'air plus souvent qu'elle ne le faisait pour le moment, histoire de ne pas avoir à tomber sous le coup de sa propre idée. Chenoa était d'un optimisme à toute épreuve mais parfois il fallait regarder la réalité de face et admettre que pour certaines tâches, on était pire que pas douée.

- Pour certaines choses, tu as sans doute raison. Mais pour ce qui est de me servir d'une dague, c'est juste être réaliste. Il semblerait que je me débrouille encore plus mal qu'un enfant et que je manque singulièrement de coordination pour ne serait-ce qu'apprendre à me défendre correctement. Par contre les tâches domestiques… Je suis faite pour tenir une maison.

Sain Névé pouvait passer pour une immense maison, et il fallait bien gérer les résidents permanents ainsi que le va et vient continuel. Peut-être était-ce là la voie qu'elle devrait suivre.

- Aucunement, et si la fumée m'assèche la gorge je serais bonne pour boire un peu plus…

Chenoa risquait fort de repartir à sec de vin.

Chenoa
Messages : 26
Inscription : ven. 27 avr. 2018 08:07

Re: La nuit la plus longue.

Message par Aurnia » mar. 21 août 2018 13:42

Elle haussa les épaules. Elle ne comprenait pas comment on pouvait cacher des choses ou avoir honte de ses pensées, surtout à son père. Qui plus est, quand la proposition était loin d'être idiote. Mais Chenoa ne jugeait jamais personne, acceptant le caractère de chacun en s'en accommodent.

- Je saurai oublier ton nom. Ajouta-t-elle avec un sourire sincère avant de se pincer les lèvres.

Ce qui était formidable à Sain Névé, était cette mixité et les talents différents et complémentaires de chacun. Chenoa n'avait rien avoir avec Thyra, mais la communauté n'aurait pu avancer sans des personnalités aussi complémentaires.

- Si tu veux te rendre utile, ou t'occuper... Tu pourrais proposer ton aide à l'organisation des réserves ou... je ne sais pas comment s'organisent les tâches domestiques comme tu dis. Tu vois, je ne pourrai pas être ce genre de femme qui s'occupe de la maison et des enfants, de son époux. Il n'empêche que j'aurai besoin de toi lors de mes sorties, la proposition tient toujours.

Elle secoua la tête en songeant à une vie semblable à celle des comyn dans la capitale. Trop peu pour elle. Elle alluma le fourneau et pompa avant de recracher lentement la fumée.

- Tu veux essayer ?

Thyra Elhalyn
Messages : 765
Inscription : dim. 2 déc. 2012 16:33

Re: La nuit la plus longue.

Message par Ginevra » jeu. 23 août 2018 12:28

Thyra se contenta de la réponse de Chenoa, comme s'il ne lui semblait pas possible que quelqu'un puisse ne pas répondre franchement. Elle ne connaissait que peu d'artifices et se trouvait parfois dépourvue quand tout n'était pas aussi simple qu'elle se l'imaginait. Peut-être qu'elles différaient sur bien des points mais la ternane lui avait toujours donné l'impression d'une franchise plaisante, de même que tous ceux de son peuple à vrai dire.

- Je ne vais pas rester là les bras ballants à attendre je ne sais quoi tout de même, alors que certains risquent leur vie quotidiennement. Je vais tâcher de me trouver une activité qui puisse servir à tous, et s'il se trouve qu'il faut que quelqu'un se charge de préparer des vêtements je serais contente. Ce qui devrait me laisser le temps de t'accompagner, je pensais avoir déjà accepté ta proposition Chenoa. En attendant de trouver époux et enfants.

La dernière phrase était accompagné d'un grand sourire, aidé en cela par la chaleur de l'alcool consommé. Ce qui n'ôtait en rien la franchise à l'aveu.

Considérant une seconde l'instrument de Chenoa, Thyra finit par tendre la main et prendre l'objet qui dégageait une chaleur douce. Elle avait vu Chenoa faire et il n'y avait pas trois manières différentes de respirer donc elle porta l'objet à la bouche et aspira comme elle le faisait depuis sa naissance.

La sensation de chaleur était déjà étrange mais le picotement qui suivit, Thyra ne le connaissait pas. Elle ne sentit pas ses joues virer de couleur, passant du rose léger au rouge carmin alors qu'elle tentait stupidement de retenir la fumée. Puis elle finit par essayer de recracher comme elle l'aurait fait avec un liquide, ce qui n'eut guère d'effet mais au moins elle put commencer à tousser alors que les larmes lui venaient généreusement aux yeux. Au moins elle n'avait pas fait tomber la pire et avait encore les doigts crispés dessus quand elle releva des prunelles larmoyantes sur Chenoa. Sa main libre attrapa son gobelet lui permettre de boire ce qu'il restait de vin et faire passer cette impression de sécheresse interne.

- Même ça je ne sais pas faire...

Parce que cela n'avait vraiment, vraiment pas l'air bien compliqué tout de même.

Répondre

Revenir à « Les habitations »