Deal with me please

Kendra n'ha Maellen
Messages : 1344
Inscription : lun. 14 juil. 2014 16:22

Re: Deal with me please

Message par Sioban » jeu. 6 sept. 2018 12:11

Kendra regarda Maura rire en écarquillant les yeux. Spontanément, elle posa sa main sur la sienne que Kendra ne repoussa pas. Le Hali, pas un mauvais homme ? Elle se trouvait bien en peine de se faire une opinion sur lui. Une chose était sûre, elle était toujours remontée contre lui et d'ailleurs elle l'avait fraîchement traité lors de leur rencontre.

- Ma sœur m'a parlé de lui.

Elle tournait autour du pot et sa retenue l'agaçait. Autant lui dire franchement ce qu'elle ressentait, non ? Elle s'entendait plutôt bien avec Maura.

- Il m'agace... Je suis désolée de te le dire, mais c'est un mufle.

Et encore, elle n'avait pas évoqué l'enfant... Comment le faire dans un endroit aussi impersonnel qu'une auberge ? Impossible.

Maura profita de sa demande pour commander une assiette elle-aussi. Cela fit sourire Kendra qui finit par lui rire au nez.

- Je vois aussi que tu es dotée de plusieurs estomacs...

Sa proposition la fit sourire. Cela ne la dérangeait pas du tout de dormir dans le foin.

- Alors c'est parfait ! Je serai bien à l'écurie, les chervines, eux, ne ronflent pas.

Et de faire une petite pique en laissant entendre qu'elle pourrait l'empêcher de dormir... Son attention fut attirée par le regard de Maura qui se redressa sur son siège. Tournant la tête vers la porte, Kendra aperçut un homme qui se dirigeait vers elles. Il baissa sa capuche sans attendre et Kendra resta sidérée en contemplant son visage, sa peau... Elle se demanda s'il avait contracté une affection dermatologique ou s'il était né comme ça. En tous les cas, la renonçante n'avait jamais vu d'hommes tels que lui. Maura réagit prestement à sa question qu’elle comprit mal et l'invita à se joindre à leur table. L'homme s'assit sans un mot et Kendra jeta un coup d’œil à sa "cousine". Il semblait que leur longue attente avait pris fin.

Kendra hocha la tête suite à l'introduction de Maur... Maé. Pffff, il allait falloir qu'elle retienne ce maudit prénom ! Déjà elle entamait la discussion. Kendra en profita pour observer le nouveau venu avec circonspection. Et de s'assurer que tout se passerait au mieux.

Cal Blake
Messages : 39
Inscription : jeu. 26 avr. 2018 06:06

Re: Deal with me please

Message par Blake » lun. 10 sept. 2018 18:56

J'ai hoché la tête poliment, limite en la baissant plus que de raison, pour que les gens me pensent assez honteux de moi même, en général c'était une bonne stratégie que de faire profil bas. Je m'étais donc assis sur le banc et je me sentais soulagé pour le coup. De plus les deux femmes n'ayant pas poussé des hurlements dignes des meilleures greluches de Carthon je me sentais conforté dans l'idée que c'étaient la mes clientes.

La plus jeune avait parlé simplement mais avec un accent terrible, par chance les mots restants simples j'avais compris ce qu'elle me disait.

- Caleb pra servu.

Cela devait être une formule dans le genre, enfin dans mes souvenirs, mais les leçons de courtoisie c'était pas ma meilleure arme.
J'avais levé la main pour signifier à l'aubergiste que je souhaitais qu'il prenne ma commande, j'avais faim.

- Oui longue route, je croyais arriver au chateau ce midi mais j'ai été perdu. Je viens travailler, parait qu'ils cherchent des trancheurs de bois à l'est. Je espère qu'ils ignoreront ma peau pour trimer, je lève la hache comme tout le monde. Et vous, vous êtes d'ici?

Bordel que c'était dur de parler le cahuenga quand on n'avait que peu pratiquer mais bon j'allais vite voir si c'était assez compréhensible, pour l'heure je parlais fort, pour les curieux.
L'aubergiste vint à ce moment la et je demandais un ragout de lapin cornu, je raffolai de ce lapinou et on n'en trouvait rarement dans les Villes Sèches ou à des prix exhorbitants. Bref un plat, un vin chaud et du pain ce serait festin.

Maura Hastur de Hali
Messages : 854
Inscription : mar. 13 mai 2014 17:01

Re: Deal with me please

Message par Lori » mar. 11 sept. 2018 18:53

Maura se mit à rire en entendant son frère être traité de mufle, pas dupe pour un sekhal. Il fallait dire qu'elle connaissait l'animal et avait quelquefois dû jouer à celle qui ne savait pas - surtout pas qu'il était aller trousser quelque soubrette - alors que l'officielle du moment trépignait devant elle. Ainsi allait leur monde et, encore une fois, ce n'était pas bien méchant, selon elle. Son frère était télépathe et ne forçait pas les cruelles à écarter les cuisses. Quant à être dotée de plusieurs estomacs... Bah, elle était Comyn, ceci expliquant cela.

Enfin, le souci du moment était l'homme noir qui s'était installé à leurs côtés. La jeune femme dit se faire violence pour ne pas le dévisager totalement, se demandant quand même si sa mère n'avait pas pris des bains de suie pendant la grossesse. Elle avait déjà vu les images de ces peuples à la peau sombre mais jamais elle n'aurait cru qu'ils viendraient se perdre sur ce caillou glacé qu'était Cottman.

- S'par servu.

Elle le reprit presque mécaniquement, sans sembler y prêter attention mais néanmoins d'une voix aimable. Nul doute qu'il aurait besoin de parler mieux le cahuenga. Elle écouta son histoire au sujet des bûcherons, retenant un sourire. Elle voyait mal les fiers gaillards des Hellers embaucher un homme qui leur rappellerait à chaque seconde combien il venait de loin.

- Non, de plus loin dans les montagnes. Vers Caer Donn. Je suis veuve et ma cousine a accepté de venir me chercher pour me ramener auprès de mon père.

Meilleure excuse selon elle... Encore qu'il soit peu commun de voir une renonçante voyager avec une femme qui n'en était pas une. Elle faisait un effort pour parler lentement en détachant ses syllabes.

- Donc, ici pour du travail comme bûcheron. Est-ce pour cela que vous aimez le vert ?

Seuls ses yeux sourirent alors qu'elle enchaînait en repoussant son bol, vide.

- Nous allons vous laisser finir de manger tranquillement après une si longue roure. Kendra, allons faire quelques pas dehors. Le firi m'a tourné la tête.

Joignant le geste à la parole, elle fit glisser sa chaise prenant lourdement appui sur la table pour se lever et s'approchant ainsi du terranan.

- Écuries.

Ce seul mot chuchotté parla forcément à Cal Blake. Et pour cause, il venait d'être lancé en terrien. La jeune femme se leva, l'air de rien, puis s'étira.

- On y va, cousine ?
Dernière modification par Lori le mer. 26 sept. 2018 10:18, modifié 1 fois.

Kendra n'ha Maellen
Messages : 1344
Inscription : lun. 14 juil. 2014 16:22

Re: Deal with me please

Message par Sioban » mer. 12 sept. 2018 08:44

Elle haussa un sourcil à sa salutation quelque peu écorchée, puis fit un geste du chef lui faisant comprendre qu'elle avait compris.

- Kendra.

Et reprit plus fort :

- S'par servu, mestru.

L'homme enchaîna aussitôt, expliquant à qui voulait bien l'entendre qu'il venait trouver de l'embauche dans le coin. Et Maura lui répondit en parlant aussi fort qu'il l'avait fait, pour expliquer leur présence à l'auberge. Les présentations étaient faites, mais plus encore ils étaient maintenant sûrs de parler à la bonne personne, surtout lorsque Maura évoqua la teinte de son vêtement...

Bref, Kendra commençait sérieusement de pouvoir entrer dans le vif du sujet. Les messes basses, ça augurait une couverture grillée. Qui aurait pu croire qu'une renonçante aurait pu accueillir si familièrement un homme à sa table. Non, décidément, il fallait qu'elles sortent. Elle avait jeté un regard significatif à Maura, lorsque celle-ci se leva. Elles allaient laisser le terranan se sustenter et l'attendre dehors. Kendra jeta un regard franc à l'homme. Elle n'avait strictement rien compris à ce que Maura lui avait dit, sûrement l'endroit où il les trouverait. La logique le lui soufflait.

- Bon appétit.

Elle se leva sans se presser et prit sa cape encore humide. Après avoir posé quelques sekals sur la table, elle emboîta le pas de Maura. Elle se sentait rassasiée mais un peu tendue. Leur contact les avait trouvée, il s'agissait maintenant de faire la transaction discrètement. Elle prit soin de réserver une chambre auprès d'un aubergiste suspicieux et prit le chemin de la sortie. Dehors, la nuit était tombée, elle ne voyait pas plus loin que ses pieds. De la neige, partout... La renonçante prit soin d'attendre un long moment dans la nuit, écoutant les bruits du dehors. A part les hurlements d' animaux nocturnes, quelques hululements aussi, elle en distingua rien d'inhabituel. Cela la conforta dans l'idée qu'il n'y avait pas de danger à redouter. Elle rejoignit Maura qui patientait dans l'écurie.

- Eh bien... On voit que tu as l'habitude du foin...

Et de rire légèrement. Elle aimait autant enquiquiner le frère que la sœur. Encore que c'était de manière différente. Avec Maura, elle retrouvait une façon d'interagir qu'elle connaissait bien, puisqu'elle avait vécu au milieu de femmes.

Maura Hastur de Hali
Messages : 854
Inscription : mar. 13 mai 2014 17:01

Re: Deal with me please

Message par Lori » mer. 26 sept. 2018 11:02

En attendant d'entrer dans le vif du sujet avec le Terranan, Maura s'était éloignée dans la neige pour s'accroupir derrière un rocher et se soulager après le repas. Kendra ne l'avait pas immédiatement suivie, ce qui lui laissait un peu de temps pour faire ses petites affaires. Après avoir vidé sa vessie, elle prit le chemin des écuries et passa quelques minutes à vérifier que sa monture était bien installée. Il lui fallait du fourrage à profusion, de l'eau dans son bac et quelques caresses pour passer la nuit au mieux. Et puis, Kendra tiendrait compagnie aux chevaux avait-elle fait savoir... Cela empêcherait les cauchemars équins. Après une dernière caresse sur le chanfrein de son cheval, elle tourna les talons pour aller attendre près de la réserve de foin, s'appuyant avec nonchalance contre les ballots empilés dans un coin.

Évidemment, quand Kendra la rejoignit, cette dernière ne put s'empêcher d'y aller de sa petite remarque sur Maura et le foin. La jeune fille se demanda ce que son frère aîné aurait eu à répondre à cela. Nul doute qu'il aurait défié en duel n'importe quel homme ayant tenu ses propos au sujet de sa cadette. Mais face à une renonçante... Elle considéra la rigolote quelques instants de ce regard serein et sans âge qui était encore parfois l'apanage des femmes Hastur avant de lui lancer un sourire taquin :

"Vraiment, Kendra ? Tout le spectre des plaisanteries sur la taille du membre des chevaux s'ouvre à toi et tu pars sur le foin ?

Elle rit doucement en levant les yeux au ciel, devant la vacuité de la plaisanterie adressée à une Comyn. Était-ce vrai que dans l'ancien temps on aurait pendu l'impertinence avec des crocs de boucher pour bien moins ?

- De ton coté, tu devrais essayer d'en prendre un peu plus l'habitude. Cela ne te ferait pas de mal, au contraire.

Le sourire narquois s'élargit encore un peu plus tandis qu'un sourcil arqué de façon ironique venait compléter la plaisanterie, adressée de la voix basse et chaude de Maura. Après tout, pour le membre d'un ordre qui professait la liberté de choix et de vie, elle trouvait Kendra n'ha Maellen bien collet monté.

- Je n'avais plus vu quelqu'un à la peau si sombre depuis mon enfance, ajouta-t-elle bifurquant sur le sujet qui les intéressait présentement plus que les galipettes supposées de l'une et l'autre dans les étables. Qu'en as-tu pensé ?"

Pour sa part, elle n'en savait trop rien. L'homme était aveugle mental comme une grande majorité de Terriens, le rendant particulièrement difficile à cerner. Toutefois, l'appât du gain semblait singulièrement motiver ceux qui restaient vivre dans les Villes sèches...et du cuivre, elles en avaient. Peut-être pourraient-elles aller au-delà de la transaction et s'attacher à créer des liens plus durables au bénéfice de la résistance.

Kendra n'ha Maellen
Messages : 1344
Inscription : lun. 14 juil. 2014 16:22

Re: Deal with me please

Message par Sioban » ven. 26 oct. 2018 09:17

Elle haussa un sourcil, pas vexée pour un sekal.

- L'habitude ? Et avec qui, j'te prie ?

Comme beaucoup de renonçantes, Kendra avait tenté les amours entre femmes, mais bon... Elle n'y avait rien trouvé de très intéressant, au grand dam de Lauria. Elle était soulagée d'avoir mis de la distance avec elle. Son arrivée dans la Résistance était tombée à pic. Lauria n'était pas méchante, c'était même tout le contraire, mais parfois l'atmosphère devenait un peu lourde à la guilde.

- J'ressemble tant que ça à une vierge jurée ?

Elle n'avait rien d'une gardienne tout même ! Elle se tut, réfléchissant à ce que venait de dire l'Hastur. Sa réflexion la laissa interrogative de l'image qu'elle pouvait renvoyer. Elle ne put manquer son sourire narquois alors qu'elle se tournait vers elle. Elle lui tira la langue sans complexe avant de rire.

Maura aborda le sujet de l'homme qui venait de les aborder.

- Tu en avais déjà vues des personnes comme lui ! Ah moi, jamais ! J'ai pensé au début qu'il avait contracté une maladie de peau. J'ai déjà vu des gens avec des soucis comme ça. T'sais, la maison d'Arilinn est spécialisée dans le soin alors j'en ai vu des trucs... C'était différent, toutefois... Là, j'crois plutôt qu'il est né comme ça. Il a l'air de venir d'ailleurs, t'as entendu son accent ?

Elle haussa les épaules. En fait, elle s'en fichait un peu, juste qu'elle avait étonnée de constater qu'il pouvait y avoir des gens à la peau si sombre.

- C'est plutôt ça qui attise ma curiosité, je dois bien le dire ! Je me demande si sur son monde tout le monde est comme lui... Je me demande aussi à quoi son monde ressemble.

Cal Blake
Messages : 39
Inscription : jeu. 26 avr. 2018 06:06

Re: Deal with me please

Message par Blake » mar. 30 oct. 2018 13:25

Me faire reprendre c'était pas un drame j'avais l'habitude et surtout je m'en foutais un peu, je ne maitrisais pas la langue. Mais je notais dans ma tête l'expression, pas con non plus.

J'avais écouté distraitement, façon elles me servaient forcément des fariboles, elles n'allaient pas me raconter leur vie. Je me suis retenu de rire sur la question du vert, quelle idée.

- Non juste que le bois ça cause pas d'ennui en général, il se fout de qui manie la hache qui l'abat, encore que.

Je m'étais arrêté un bref instant.

- Y a des gens qui causent aux plantes.

Et de rire de ma bêtise forcément, quelle idée. Elles partaient à l'écurie, je les saluais poliment et terminait ce repas à vitesse grand V du coup. Pas question de laisser mon débilos de compagnon faire tout foirer. Kendra et Maura donc, une servait de "chaperon" à l'autre de manière officielle aux yeux des gens, pourquoi est-ce que c'était nécessaire je ne le savais pas par contre.

Je ne les avais pas laissé seules des heures, je ne voulais pas les faire mariner plus que de raison mais j'avais froid et j'étais fatigué alors j'avais savouré ce moment de repas chaud, cet âtre qui flambait avant de reprendre le chemin de l'écurie. Je les ai trouvé en train de deviser seules, ou était passé l'autre crétin? Mystère, notre cargaison cependant semblait toujours bien rangées, ficelée et les bêtes soignées, un moindre mal.

J'ai toussoté pour ne pas les surprendre, ça mettait en général les gens mal à l'aise et ça n'aidait pas.

- Bonsoir donc. Suivez moi je vous montre ce que j'ai à proposer. Vous direz ce que vous prenez. J'ai pas tout, pas possible avec si peu de temps. On a fait au mieux.

J'ai déposé mon lourd manteau sur une rembarde de bois séparant les box des chevaux. Mon holster était visible et ma tenue pas très commune pour le coin.

Kendra n'ha Maellen
Messages : 1344
Inscription : lun. 14 juil. 2014 16:22

Re: Deal with me please

Message par Sioban » mar. 30 oct. 2018 16:57

L'homme avait un accent à couper au couteau, Kendra comprenait un mot sur deux. Elle demeura septique lorsqu'il sortit tout de go que certaines personnes parlaient aux arbres. C'était quoi son délire, là ? Fallait être perché ! Y'avait un loup quelque part, sûrement un mot mal interprété... En plus, il se mit à se gausser comme un sac de noix. Ça devait être une blague. Un truc de terranan...

J'suis sûre que Adam aurait trouvé ça drôle.

Kendra s’apprêtait à en dire bien davantage sir l'homme à la peau sombre lorsque pour sa plus grande surprise, elle le vit pousser la porte de l'écurie. Elle se tourna machinalement, faisant face à l'homme qui s'approchait. Un réflexe de défense ou un accueil ? Il choisirait. Et sans attendre, il se mit à causer et déballa son bric à brac. Les négociations avaient à peine débuté que déjà elle était contrariée. Faudrait revoir le prix à la baisse, ça oui !

- Comment ça pas tout ? Qu'est ce qu'il manque ?

Égoïstement, elle espéra qu'il ne manquait rien de ce qu'elle avait commandé pour elle et les siens. Elle articula, faisant le maximum pour se faire comprendre.

- Y'a bien l'épée ?

Ce serait ballot de revenir sans cette maudite épée. Adam ne pouvait décemment pas continuer à s'entraîner sans une arme convenable.

Répondre

Revenir à « Domaine Aldaran »